Economie

Ronaldo bientôt propriétaire d’un club de Liga ?

ronaldo rachat real valladolid
Warehouse of Images / Shutterstock.com

Cherchant depuis plusieurs mois à trouver un actionnaire pour donner un nouvel élan au club et éponger ses dettes, le Real Valladolid serait en passe de dénicher son potentiel repreneur. Un investisseur bien connu du monde du ballon rond.

L’accord semblait quasiment conclu et, pourtant, la transaction serait sur le point de capoter. L’homme d’affaires mexicain, Ernesto Tinajero, ne devrait pas devenir le nouveau propriétaire du Real Valladolid. L’actionnaire de Liberbank aurait décidé ces derniers jours de jeter l’éponge.

Alors que les différents protagonistes de la transaction s’étaient mis d’accord sur un montant de 13 M€ pour le rachat 58,1% des actions du club ; la montée du Real Valladolid en Liga Santander aurait changé la donne.

En raison de cette ascension sportive, le président, Carlos Suárez, aurait réclamé 25 M€ à Ernesto Tinajero pour le rachat de ses parts. Un montant qui valoriserait alors le Real Valladolid à 75 M€, dettes comprises. Un montant jugé trop élevé par Ernesto Tinajero, d’autant que le Real Valladolid n’affiche aucune garantie quant à son maintien en Liga Santander à l’issue de la saison.

Ronaldo, nouveau sauveur du Real Valladolid ?

Face au désistement d’Ernesto Tinajero, Carlos Suárez est alors parti en quête d’un nouvel investisseur. Et, selon la presse espagnole, des contacts formels auraient été noués dernièrement avec l’ancien international brésilien et avant-centre du Real Madrid, Ronaldo.

Cherchant depuis plusieurs mois à investir dans un club de Liga ou de Premier League, Ronaldo serait intéressé par le cas du Real Valladolid. D’autant que Carlos Suárez serait prêt à consentir à un effort dans la valorisation du club pour attirer la star brésilienne en tant qu’investisseur.

Un tel investissement ne serait pas une première pour Ronaldo. Ce dernier a déjà été actionnaire de la défunte franchise de NASL des Fort Lauderdale Strikers. Son arrivée à la tête du Real Valladolid pourrait se faire via sa société espagnole Tara Sports 2018, créée au mois de mai dernier.

Real Valladolid : des finances assainies ?

Selon certaines informations ébruitées par la Ser, Carlos Suárez pourrait conserver son poste de patron exécutif du club à la suite de la transaction. Ronaldo occuperait alors un rôle plus institutionnel au sein du club. Néanmoins, aucun accord définitif n’a encore été trouvé entre les deux parties.

Alors que le Real Valladolid a connu d’importantes difficultés financières à la fin des années 2000, le club a considérablement assaini sa situation au cours des dernières années. Affichant désormais des résultats positifs – même si certains résultats nets sont gonflés par des injections actionnariales – le club devrait enregistrer 3 M€ de profits pour l’exercice 2017-18. Et la direction compte se servir de la hausse importante de ses droits TV – liée à sa montée en Liga – pour poursuivre son désendettement en 2018-19.

Des arguments qui pourraient finir par convaincre Ronaldo.

To Top

Send this to a friend