sponsoring ligue 1
Economie

Comment soutenir le sponsoring en France ?

Pierre Stevenin / ZUMA / Alamy Fil Live News

Dans un rapport présenté le 17 juin dernier au Sénat, le groupe de travail Covid-19 « Sport »* a formulé une dizaine de propositions pour venir en aide à un secteur sportif sinistré par la crise du coronavirus. Parmi les propositions, l’instauration d’un crédit d’impôt réservé aux annonceurs investissant dans le sport ou encore un assouplissement de la Loi Evin ont été évoqués pour soutenir les activités de sponsoring des clubs amateurs et professionnels français. Eclairage.

Les décisions n’étaient pas définitivement entérinées que la bataille des chiffres avait déjà commencé. Alors que le chiffrage précis des dégâts économiques causés par l’interruption définitive de la saison 2019-20 de Ligue 1 n’est pas encore connu – il faudra sans doute attendre la clôture comptable de l’exercice et les dernières transactions opérées sur un marché des transferts… franco-français pour y voir clair – les estimations énoncées par les différents dirigeants se situent dans une fourchette comprise entre 500 M€ et 1 Md€. Pour Bernard Caiazzo, Président du Conseil de Surveillance de l’AS Saint-Etienne et Patron du syndicat Première Ligue, le manque à gagner devrait se chiffrer entre 500 et 600 M€. Son homologue lyonnais, Jean-Michel Aulas, envisage une facture un peu plus salée, de l’ordre de 900 M€.

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°69


    Comment soutenir le sponsoring en France ?
    To Top

    Send this to a friend