Economie

L’Ajax enregistre d’importants bénéfices !

Ajax Amsterdam profits
Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Le club amstellodamois a dernièrement révélé un excellent bilan comptable concernant l’exercice 2016-17.

L’Ajax Amsterdam n’a pas uniquement été performant sur les terrains au cours de la saison 2016-17. Finaliste malheureux de la dernière édition de la C3, le club néerlandais a tout de même profité de cette belle exposition européenne pour enregistrer un bon bilan comptable.

Ainsi, l’Ajax a clôturé l’exercice 2016-17 avec un résultat net positif à hauteur de… 49,7 M€ ! Pour le club néerlandais, c’est un retour aux profits à huit chiffres après avoir supporté un léger déficit au cours de la saison 2015-16.

Bien évidemment, ce très bon bilan financier a été porté par une belle croissance des revenus opérationnels. L’Ajax a ainsi enregistré un chiffre d’affaires de 118,2 M€, en progression de près de 25 M€ par rapport à la saison dernière.

Outre la forte croissance des dotations versées par l’UEFA, le bon parcours réalisé en C3 a également permis à l’Ajax d’accroître les revenus générés par ses autres centres de profits, dont notamment la billetterie ou encore les revenus commerciaux (via le versement de certains bonus).

Toutefois, malgré la hausse de chiffre d’affaires, l’Ajax affiche toujours un léger déséquilibre opérationnel. Déséquilibre qui a été totalement gommé par les très importants revenus générés par le club sur le marché des transferts.

L’Ajax a ainsi enregistré des gains en capital de l’ordre de 78,6 M€, grâce à de belles ventes réalisées sur le marché des transferts. La cession d’Arkadiusz Milik au SSC Napoli à l’été 2016 a notamment lourdement contribué à cette tendance.

Ajax Amsterdam : une compétitivité sportive menacée ?

Alors que le modèle de développement du club repose fortement sur la formation, l’Ajax continue ainsi à céder ses pépites aux cadors européens afin d’équilibrer son compte de résultat. Si ce modèle permet à l’Ajax d’entretenir de bons résultats financiers, il génère néanmoins des problèmes de compétitivité.

Face à la course à l’armement aux jeunes pépites que se livrent les principales formations européennes, les jeunes joueurs sortis de l’académie de l’Ajax deviennent des cibles de choix pour les cadors du Vieux Continent. Un mouvement qui provoque une fuite des talents de plus en plus précoce pour le club néerlandais.

Un mouvement qui commence à inquiéter les dirigeants de l’Ajax. Dernièrement, l’ancien gardien international néerlandais et désormais CEO du club, Edwin Van der Sar, affichait sa volonté de mieux réguler le marché des prêts, afin de limiter les investissements réalisés par les gros clubs dans les jeunes talents.

En raison de l’affaiblissement de l’effectif lors du dernier mercato estival, l’Ajax n’a ainsi pas été en mesure de se qualifier pour une compétition européenne en cette saison 2017-18, éliminé coup sur coup par l’OGC Nice et Rosenborg en phase de barrages de C1 puis C3.

Une absence européenne qui provoquera un manque à gagner important pour le club. Malgré les importantes cessions réalisées sur le marché des transferts lors du dernier mercato estival, l’Ajax devrait à peine atteindre l’équilibre budgétaire en cette saison 2017-18.

Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer