Economie

Le Real Betis cherche à renégocier un crédit !

real betis négociation crédit
Maxisport / Shutterstock.com

Le club sévillan souhaiterait revoir les conditions de remboursement d’un prêt contracté auprès d’une banque japonaise.

Le Real Betis se bat sur tous les fronts pour améliorer sa compétitivité sportive et… financière ! L’actuel 7ème de Liga Santander aurait dernièrement entamé des démarches pour renégocier les conditions de remboursement d’un prêt contracté auprès de l’établissement japonais Nomura selon les informations dernièrement révélées par Marca.

Ayant dernièrement investi 15 M€ dans la rénovation de la tribune sud de son enceinte sportive, le Real Betis a ainsi emprunté la totalité de la somme auprès de Nomura pour pouvoir concrétiser ce projet de modernisation.

Selon les conditions initiales, le Real Betis s’était alors engagé à rembourser 5 M€ entre mars et juin 2018. Et le restant de la somme devait alors être remboursé avant le mois de juin 2019. Un prêt qui a été négocié à un taux de 3,5%.

Le Real Betis veut accroître sa marge de manœuvre financière

Face à ce calendrier serré, la direction du Betis a ainsi entamé des discussions pour revoir l’échéancier du remboursement. Le Board du club aimerait étaler les annuités sur 5 années supplémentaires ! Un délai qui permettrait alors au Betis de rentabiliser ses investissements, via la génération de recettes additionnelles de billetterie grâce à l’exploitation de sa nouvelle tribune.

Cette nouvelle tribune doit d’ailleurs permettre au club sévillan de franchir un nouveau palier sur le plan financier. Ayant présenté un budget supérieur à 80 M€ pour cet exercice 2017-18 – soit le plus gros budget de l’histoire du club – la direction du Real Betis espère rapidement dépasser la barre des 100 M€. Le club prévoit notamment de générer 2,7 M€ de revenus additionnels par saison grâce à sa nouvelle tribune.

Pour le moment, Nomura ne s’est pas exprimé publiquement concernant le rééchelonnement du paiement des dettes. Selon le dernier bilan comptable publié par le club andalou datant de la saison 2015-16, le Real Betis supportait un niveau d’endettement brut de l’ordre de 23,5 M€ dont 10,7 M€ à rembourser à court terme. La renégociation du crédit avec Nomura permettrait alors au Betis de bénéficier d’une marge de manœuvre plus ample sur le plan financier.

Articles populaires

To Top
Tweetez5
Partagez3
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer