Economie

« Le fair-play financier avait trois objectifs et ils ont tous été remplis »

Juventus fair-play financier
Bobkov Evgeniy / Shutterstock.com

Suite à l’Assemblée Générale des Actionnaires, la direction de la Juventus a tenu une conférence de presse afin de rappeler ses principaux objectifs pour la saison 2017-18 tout en évoquant le fair-play financier.

La Juventus n’a clairement aucun souci à se faire concernant le respect des règles du fair-play financier. Ayant complètement transformé son modèle économique au cours des derniers exercices, grâce notamment à la livraison de son nouveau stade, le club bianconero affiche désormais d’importants profits.

Ainsi, le bilan comptable du club concernant la saison 2016-17 – approuvé hier par l’Assemblée Générale des Actionnaires – affiche un résultat net positif de l’ordre de… 42,6 M€ ! Un excédent qui ne sera pas redistribué aux actionnaires puisqu’il a été décidé d’affecter les profits de la saison dernière aux réserves du club.

Bien que non-concerné directement par la problématique du fair-play financier, le Président de la Juventus, Andrea Agnelli, a tenu tout de même à livrer son opinion à ce sujet lors de la conférence de presse suivant l’assemblée générale des actionnaires.

« Initialement, le fair-play financier avait trois objectifs et ils ont tous été remplis : réduire les déficits au sein du secteur, réduire l’implication des entreprises dans le financement des clubs et attirer de nouveaux investisseurs internationaux » a ainsi indiqué le dirigeant bianconero.

La Juventus veut atteindre les quarts de finale de C1

Farouche défenseur du gendarme financier européen, Andrea Agnelli ne s’oppose pas à une évolution du système. « Nous pourrions à l’avenir concentrer davantage l’attention sur le bilan plutôt que sur le compte de résultat […] Mais dans tous les cas, c’est important de maintenir les discussions avec l’UEFA » a ainsi conclu le dirigeant transalpin.




 

Elu dernièrement à la tête de l’ECA, Andrea Agnelli est considéré comme l’un des dirigeants se montrant hostile à la politique dispendieuse menée par le PSG. Une position que le dirigeant de la Juventus n’a jamais tenue publiquement.

En-dehors de son intervention sur le fair-play financier, le patron du club bianconero a rappelé les objectifs de la Juventus pour la saison 2017-18 : remporter le scudetto sur la scène nationale et atteindre à minima les quarts de finale de la Champions League. Le tout en maintenant l’équilibre budgétaire du club tout en construisant une stratégie de marque mondiale. Des objectifs qui semblent largement à la portée du club turinois.

Articles populaires

To Top
Tweetez6
Partagez11
Partagez21

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer