Economie

Nouveau résultat déficitaire pour l’AS Roma !

as roma bilan financier saison 2016-17
bestino / Shutterstock.com

Le club romain a de nouveau dévoilé un résultat net lourdement déficitaire concernant l’exercice 2016-17. Un déficit qui pourrait entraîner de nouvelles sanctions prononcées par l’UEFA.

L’équilibre budgétaire, ce n’est pas pour tout de suite pour l’AS Roma. Pourtant surveillé depuis 2015 par l’UEFA pour déficits excessifs, le club de la Louve n’est pas parvenu au cours du dernier exercice à rétablir l’équilibre de ses comptes.

Ainsi, pour l’exercice 2016-17, achevé le 30 juin dernier, l’AS Roma a présenté un résultat net déficitaire de l’ordre de 42 M€ ! Le club romain a ainsi de nouveau supporté des pertes supérieures à 40 M€, après avoir pourtant effectué un effort lors de l’exercice précédent.

L’élimination dès la phase de play-off de la Champions League a lourdement porté préjudice au club. La Roma a ainsi subi une contraction de ses revenus opérationnels de l’ordre de 20% par rapport au dernier exercice, ne parvenant pas à nouveau à franchir la barre des 200 M€.

A l’inverse, cette élimination face au FC Porto n’a pas permis à la direction des Giallorossi de réajuster convenablement ses dépenses opérationnelles. Ainsi, le club romain a enregistré un déséquilibre opérationnel de près de 35 M€.

Malgré d’importantes cessions réalisées sur le marché des transferts – la Roma a notamment transféré l’international égyptien Mohamed Salah avant le 30 juin à Liverpool FC – le club de la Louve n’est pas parvenu à équilibrer ses comptes via le trading de joueurs. Car le club supporte en parallèle une charge comptable de l’ordre de 58,8 M€ concernant l’amortissement lié aux achats de joueurs.

La Roma risque-t-elle une nouvelle sanction de l’UEFA ?

Si l’absence de Champions League lors de la saison 2016-17 explique une partie des déficits affichés par le club, la Roma affronte depuis plusieurs années des difficultés structurelles. Le club peine notamment à développer considérablement ses revenus commerciaux. Depuis plusieurs saisons, la Roma évolue sans sponsor maillot principal.

Afin de redonner un nouveau souffle à la croissance du club, les propriétaires de la Roma cherchent à faire valider auprès des collectivités un projet de nouveau stade. Revu plusieurs fois pour correspondre au cahier des charges, une décision définitive concernant la validation du projet de la part des différents acteurs est attendue dans les trois mois à venir.

Entre-temps, ce nouveau résultat déficitaire pourrait poser problème à la Roma. Affichant un ratio masse salariale sur revenus opérationnels supérieur à 70%, un niveau d’endettement net (supérieur à 190 M€) supérieur à ses revenus et des fonds propres négatifs ; la direction de la Roma sera sans doute appelée à s’expliquer sur son bilan 2016-17 par les experts de l’UEFA.

Néanmoins, la direction de la Roma s’est montrée rassurante sur ce point. Elle assure être en mesure de retrouver l’équilibre budgétaire en 2018, conformément aux accords passés avec l’UEFA en 2015.

En attendant l’évolution du dossier, la direction de la Roma devrait prochainement acter une opération d’augmentation de capital de l’ordre de 120 M€. Une opération qui permettra au club de la Louve de retrouver des fonds propres positifs. C’est déjà ça !

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer