Economie

James Pallotta menace de se désengager de la Roma !

as roma désengagement pallotta

Le dirigeant de la Roma a dernièrement réalisé une déclaration fracassante en sous-entendant un éventuel désengagement si la Roma n’obtenait pas toutes les autorisations pour bâtir son nouveau stade.

James Pallotta a visiblement pris goût à l’exposition médiatique. Seulement quelques jours après avoir attaqué le Milan AC sur sa stratégie d’investissements, le Président et actionnaire de la Roma a accordé une interview au Boston Globe au sein de laquelle il évoque son futur à la tête du club de la Louve.

« Nous ne voulons pas vendre le club. Nous pensons qu’il existe une grande opportunité de construire une équipe compétitive avec un nouveau stade et une zone de divertissements. Mais si les collectivités locales ne peuvent approuver notre projet, alors quelqu’un d’autre devra poursuivre le projet » a alors lancé dirigeant romain.

Souhaitant construire un nouveau stade de plus de 50 000 places dans la zone de Tor di Valle, la direction de l’AS Roma négocie depuis plusieurs mois avec l’équipe municipale pour obtenir les autorisations. Alors que les tractations étaient mal embarquées lors de l’arrivée de Virginia Raggi à la tête de la ville, les relations s’étaient apaisées au cours des derniers mois.

Au printemps dernier, la municipalité de Rome avait même affiché son approbation quant à la concrétisation d’un projet « allégé ». Une refonte du projet qui ne touchait néanmoins pas à l’enceinte de 52 000 places, pierre angulaire du dossier romain. Mais, depuis, la direction de l’AS Roma n’a reçu aucune autorisation permettant l’avancée du projet.

[ssp id= »646553987″ embed= »true » width= »100% »]

La Roma veut développer ses recettes commerciales

Outre le projet de nouveau stade, James Pallotta s’est également exprimé sur la stratégie de sponsoring mené au sein du club romain. La Roma évolue depuis plusieurs saisons sans sponsor maillot principal, privant le club de plusieurs millions de recettes commerciales par an.

« Si tu comptes désormais 15 millions de followers sur Facebook, Instagram et Twitter, tes revenus de sponsoring vont alors augmenter. Ainsi, au lieu de payer 5 M$, un sponsor fera un effort pour en payer 10. Tout dépend de ton exposition sur les réseaux sociaux et à la TV » indique alors James Pallotta, sous-entendant que le club doit faire des efforts sur les canaux numériques pour renforcer ses rentrées commerciales.

Ayant affiché des résultats nets lourdement déficitaires au cours des dernières années, James Pallotta compte fortement sur les nouveaux projets pour transformer le modèle économique de la Roma et initier un cycle vertueux. L’implication du dirigeant romain au sein du club tend à prouver qu’il n’a nullement l’intention de se désengager de la Roma dans l’immédiat…

Source photo à la Une : Flickr.com (Gary DenhamCC BY-SA 2.0)

To Top
Send this to a friend