Economie

Nouveau record de chiffre d’affaires pour la Bundesliga !

bundesliga record chiffre d'affaires
CosminIftode / Shutterstock.com

Pour la 13ème année consécutive, le football professionnel allemand a battu un nouveau record de recettes lors de la saison 2016-17. Mais il a également enregistré une baisse de ses bénéfices. Décryptage…

Le football professionnel allemand poursuit son ascension économique. Après avoir franchi pour la première fois la barre des 3 Mds€ de revenus en 2014-15, la Bundesliga et la 2.Bundesliga frappent à nouveau un grand coup en affichant pour l’exercice 2016-17 un chiffre d’affaires dépassant le seuil symbolique des 4 Mds€ !

Si la hausse de revenus est moins soutenue que lors de la saison 2015-16 – le football professionnel allemand avait alors enregistré une croissance de 23% contre 4% lors du dernier exercice – cela permet tout même à la Bundesliga de franchir un nouveau cap symbolique. D’autant que cette croissance de revenus est loin d’être terminée : le prochain bilan prendra notamment en compte les nouveaux droits audiovisuels du football allemand, fortement revalorisés.

« Ce nouveau rapport de la DFL montre que le football allemand va affronter l’avenir en reposant sur des fondations extrêmement solides. Le football allemand est bien positionné dans un environnement où la concurrence ne va cesser de se renforcer entre les championnats majeurs européens » a alors commenté Christian Seifert, Président de la ligue allemande (DFL).

Dans le détail, la croissance de chiffre d’affaires enregistré par la Bundesliga a été portée par la hausse des revenus de sponsoring. Cette catégorie de revenus a bondi de plus de 10%, pour dépasser le cap des 850 M€ de recettes. La Bundesliga a également bénéficié d’une progression de ses revenus médias d’une trentaine de millions d’euros.

Seul bémol : le nombre de clubs enregistrant un résultat net positif a baissé par rapport à la saison précédente. Alors que 27 clubs professionnels allemands avaient affiché des excédents en 2015-16, seulement 25 clubs ont présenté un bilan positif en 2016-17. En revanche, en Bundesliga, le nombre de clubs est resté identique (16 sur 18).

Outre la baisse du nombre de clubs, les bénéfices ont également reculé de manière significative, de près de 50%. Néanmoins, le bilan général reste tout de même très positif, avec des profits de l’ordre de 109,2 M€ engrangés par le football professionnel allemand. Un résultat qui contenterait bon nombre de ligues européennes.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer