Economie

L’Olympique Lyonnais affiche un résultat positif à mi-saison

olympique lyonnais résultat net positif
Marco Iacobucci EPP / Shutterstock.com

L’Olympique Lyonnais a présenté en début de semaine ses comptes concernant le premier semestre de l’exercice 2017-18. Et le club rhodanien affiche un résultat net excédentaire.

La direction de l’Olympique Lyonnais a su prendre les bonnes décisions en amont pour réduire l’impact de sa non-participation à la C1 dans ses comptes. Ainsi, malgré son absence en Champions League, le club lyonnais affiche tout de même un résultat net positif à mi-saison.

Selon les données comptables publiées par le club rhodanien, l’Olympique Lyonnais enregistre des bénéfices à hauteur de 6,2 M€ concernant le premier semestre de l’exercice 2017-18. Un montant positif qui tranche par rapport aux pertes de 2,3 M€ affichées l’an dernier, à pareille époque.

Pourtant, la non-participation du club dans la plus prestigieuse des compétitions européennes n’est pas neutre pour l’OL. Les produits d’exploitation de l’Olympique Lyonnais s’élèvent à 82,9 M€ lors de ce premier semestre, contre 110,3 M€ lors de S1 2016-17.

Pour sa présence en C3, l’Olympique Lyonnais n’a ainsi encaissé que 11 M€ de droits TV européens sur les six premiers mois de l’exercice contre 38,2 M€ en 2016-17, lors de sa campagne en C1. Les revenus de billetterie générés lors des matchs européens sont également en baisse de 3 M€.

Néanmoins, le club présidé par Jean-Michel Aulas a su compenser cette baisse de chiffre d’affaires par les opérations menées sur le marché des transferts. L’OL a ainsi engrangé 64,7 M€ de recettes liées à la cession de joueurs sur ce premier semestre. Un montant très important qui est notamment dû à la vente d’Alexandre Lacazette à Arsenal.

 Autre élément déterminant : le refinancement de sa dette opéré au printemps dernier permet à l’Olympique Lyonnais de réduire ses pertes financières. Alors que l’OL affichait un résultat financier négatif de l’ordre de 10,7 M€ au 31 décembre 2016, le club a réussi à contenir ce déficit à hauteur de 6,3 M€ lors de ce premier semestre de l’exercice 2017-18.

Enfin, l’optimisation de l’exploitation du Groupama Stadium permet au club de poursuivre la croissance de certaines sources de revenus. L’organisation de grands événements a notamment permis à l’OL d’engranger 6,1 M€ lors de S1 2017-18 contre 3,9 M€ l’an dernier. Une progression qui ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin : l’OL a déjà prévu d’organiser de nombreux événements dans son antre lors du second semestre dont notamment la finale de l’Europa League ou encore les demi-finales du Top 14. La conclusion de l’accord de naming avec Groupama permet également au club d’afficher une hausse de ses recettes de sponsoring.

A l’avenir, l’Olympique Lyonnais devrait également connaître une hausse de ses produits exceptionnels grâce à la cession de nouveaux droits à bâtir. Des droits qui concerneront notamment la construction d’immeubles de bureaux ou encore l’édification d’un parc de loisirs.

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer