Premium

Le sport amateur sacrifié sur l’autel de la rigueur budgétaire ?

financement football amateur
Shutterstock.com

Plusieurs décisions et arbitrages dernièrement rendus par le gouvernement Philippe se sont avérés défavorables au financement du sport amateur français. Des mesures qui provoquent des difficultés au sein des clubs qui dépendent significativement de l’argent public pour assurer leur fonctionnement.

« La nouvelle gouvernance va conduire à une mutation économique du modèle sportif français. Car, je l’assume : ce n’est pas le rôle de l’Etat de financer durablement les clubs sportifs. Le changement doit avoir lieu, vers un modèle économique moins dépendant des fonds publics. » Le ton fut donné au mois de juillet dernier par Laura Flessel, alors encore Ministre des Sports, au sujet de la trajectoire définie par le pouvoir exécutif concernant la réforme du financement du sport amateur français. Une trajectoire qui n’a pas été affectée par le changement de ministre, Roxana Maracineanu s’inscrivant dans les pas de son prédécesseur.

L’accès à la totalité de l’article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium. S’abonner à Ecofoot Premium c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Recevoir par mail en avant-première, au format magazine et enrichi nos meilleures interviews
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez

 

 

 

 

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer