mondialisation rugby
Interview

« La mondialisation du rugby est aujourd’hui inachevée »

Faiz Azizan - Shutterstock.com

La politique volontariste actuellement menée par World Rugby permet à la discipline de connaître une nette hausse de popularité dans de nouvelles régions du monde. Si le rugby accumule toujours un « retard de mondialisation » par rapport à certains concurrents – football, basket, athlétisme… – World Rugby semble être sur la bonne voie pour diffuser la pratique du ballon ovale dans de nouvelles régions. De quoi faire frémir les nations historiques du rugby mondial ? Carole Gomez, Chercheuse en Géopolitique du Sport à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et Auteure de l’ouvrage de référence Le rugby à la conquête du monde, nous livre ses analyses sur l’expansion internationale du rugby.

Alors que certaines fédérations internationales comptent plus de 200 associations affiliées (football, volley…), World Rugby ne rassemble aujourd’hui qu’un peu plus de 120 fédérations nationales. Comment expliquez-vous cet écart ? Pourquoi la pratique du rugby s’est mondialisée moins rapidement que celle du football ou du volley par exemple ?

En effet, c’est une caractéristique frappante de la discipline. A mon sens, deux raisons majeures expliquent cette différence notable entre le rugby et d’autres sports comme le football, le volley ou encore l’athlétisme, dont les fédérations internationales réunissent plus de… 210 associations nationales.

Premièrement, il ne faut pas oublier que la naissance de la principale compétition internationale de rugby à XV est une phénomène récent ! La première édition de la Coupe du Monde masculine n’a été organisée qu’en… 1987. A titre de comparaison, la FIFA venait d’organiser, à cette époque, sa 13ème Coupe du monde, la première ayant eu lieu en 1930. Bien sûr, des matchs internationaux avaient été organisés, des tournois continentaux existaient, mais la conception internationale du rugby à travers des compétitions organisées à l’échelle mondiale n’a qu’un peu plus de 30 ans.

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir chaque semaine notre magazine numérique
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°66


    « La mondialisation du rugby est aujourd’hui inachevée »
    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer