Interviews

Comment Football Manager évalue le prix de marché des footballeurs ?

football manager interview valeur joueurs

Cette semaine, Ecofoot.fr s’est entretenu avec Keith Flannery, Codeur Senior pour le jeu de gestion Football Manager. L’occasion d’en apprendre plus sur l’évolution du système des transferts à l’intérieur et en-dehors du jeu, mais également sur la façon dont les joueurs peuvent être valorisés sur le marché. Propos recueillis par Emmanuel Mériaux.

Quel est votre rôle au sein de Football Manager ?

Je travaille pour les jeux de management de football de Sports Interactive depuis Championship Manager 4, soit environ 15 ans. En tant que Codeur Senior, mon rôle principal durant les 10 dernières années a été la mise à jour, la réécriture ainsi que le développement du système de transfert et de scouting sur lequel le jeu se base.

Comment le jeu Football Manager définit-il une valeur sur le marché pour un joueur ? Quels sont les critères pris en considération par le jeu ?

Tout d’abord, nous devons définir une valeur de départ pour un joueur. Cette première tâche s’effectue en évaluant la réputation du joueur grâce à un système de mapping, à partir des informations données par le Head Researcher de chaque pays. Cette valeur est ensuite ajustée selon l’âge (les joueurs âgés sont moins chers), le poste occupé (les gardiens sont moins chers que les attaquants) et le nombre d’années de contrat restant au joueur.

Une fois que nous avons cette première valeur pour le joueur, nous devons déterminer le prix que son club sera prêt à accepter pour le laisser partir.

Nous avons des méthodes au sein du jeu qui auront pour effet de ne pas laisser partir certains joueurs : c’est le cas par exemple pour les joueurs clés des grands clubs, ayant un contrat de longue durée et n’ayant pas fait une demande de départ. C’est également le cas pour certains joueurs clés plus vieux, pour lesquels un transfert ne rapporterait pas beaucoup d’argent et n’aurait donc pas vraiment de sens.



Ensuite, nous travaillons donc directement sur le prix demandé par le club. Nous partons de la première valeur définie que nous ajustons continuellement. Les principaux facteurs sont les suivants :

  • Le statut au sein de l’effectif
  • Le potentiel
  • La situation financière du club vendeur
  • La rivalité historique entre le club vendeur et le club acheteur
  • La concurrence entre les deux clubs (compétitions en commun)
  • Le montant du dernier transfert du joueur
  • L’avancement de la saison (les clubs sont moins vendeurs au mercato d’hiver)
  • Les règles d’inscriptions des joueurs (nombre de joueurs formés au club, nombre d’extra-communautaires…)
  • Les clauses de départ

Comment l’inflation des prix sur le marché des transferts est-elle prise en compte par le jeu ?

Nous devons augmenter la valeur des joueurs du championnat anglais à chaque nouvelle version du jeu, étant donné que de plus en plus d’argent arrive en Premier League, via l’augmentation des droits TV ou via les investissements des riches propriétaires étrangers.

Nous devons augmenter la valeur des joueurs du championnat anglais à chaque nouvelle version du jeuClick to Tweet

Le Head Researcher de l’Angleterre doit déterminer la provenance de l’inflation ainsi que sa cible : concerne-t-elle uniquement le haut de la pyramide – et donc uniquement les tous meilleurs joueurs – ou bien concerne-t-elle plus généralement les bons joueurs ? C’était notamment le cas la saison dernière, puisque les stars n’étaient pas les seuls joueurs concernés par l’inflation. Nous devons donc régulièrement nous adapter aux évolutions du monde réel.

Quelle forme le Fair-Play Financier prend-il dans le jeu ?

Le Fair-Play Financier a été intégré au jeu il y a quelques années. Il y prend deux formes : celle de l’UEFA concernant la limite des 30 M€ de déficit par club sur une période de 3 saisons, mais également les règles domestiques telles que celles existant au sein du football anglais (limite de déficit sur une saison). Des sanctions ont été mises en place pour les équipes ne respectant pas ces limites.



La série Football Manager a dernièrement intégré différents scenarios concernant l’impact du Brexit sur le monde du football. Doit-on s’attendre à d’autres évolutions du jeu concernant les transferts dans les années à venir (influence grandissante des agents, rôle des sponsors…) ?

Les agents de joueurs auront toujours une influence dans le jeu comme ils en ont dans le monde réel. Suite à la décision de la FIFA de sanctionner dans le temps les agents détenant un pourcentage des droits de joueurs, je suis curieux de voir quelles méthodes ces derniers trouveront pour accroitre à nouveau leurs revenus.

Les indemnités de transfert pour les joueurs de classe mondiale ont atteint dernièrement des niveaux vertigineux.Click to Tweet

Il faudra également surveiller de près la situation du Paris Saint-Germain suite aux investissements importants réalisés en termes de transfert et de salaire concernant l’arrivée de Neymar.

Vous attendez-vous à d’importantes modifications du système des transferts du monde réel à l’avenir ?

Les indemnités de transfert pour les joueurs de classe mondiale ont atteint dernièrement des niveaux vertigineux. Je peux donc imaginer qu’une institution telle que l’UEFA ou la FIFA souhaitera à terme modifier les règles de ce marché. Dans le cas contraire, on pourrait assister à l’explosion d’une bulle financière. Cela prendrait la forme d’un effet domino avec pour conséquence un sérieux ralentissement du marché.

Propos recueillis par Emmanuel Mériaux

Source photo à la Une : Football Manager

Articles populaires

To Top
Tweetez86
Partagez77
Partagez90

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer