Interviews

« Grâce à nos partenaires commerciaux, l’activité eSport est rentable pour l’AS Monaco »

as monaco esport
AS Monaco

Au cours des dernières semaines, l’AS Monaco a réalisé de nombreuses annonces concernant sa division eSport, renforçant ses activités dans cette nouvelle industrie. Entre deux officialisations, Ecofoot.fr est parvenu à s’entretenir avec Jean-Philippe Dubois, Head of Digital de l’AS Monaco et Responsable du développement des activités eSport du club de la Principauté.

L’AS Monaco a dernièrement annoncé fin août avoir conclu un partenariat avec la franchise de NBA Orlando Magic dans le domaine de l’eSport. Concrètement, quelles seront les actions mises en place à travers ce partenariat ? Le club de la Principauté va-t-il renforcer ses activités sur le titre NBA 2K ?

Ce partenariat s’inscrit dans la même philosophie que notre rapprochement opéré avec le club brésilien de Cruzeiro. En 2015, nous avions alors profité de la présence au club d’un joueur formé à Cruzeiro (ndlr : Wallace) pour nouer une collaboration avec le club brésilien. Une collaboration qui a depuis donné lieu à la création de nombreux contenus ludiques publiés sur les canaux numériques des deux clubs. Un partenariat qui a totalement répondu à nos objectifs : aujourd’hui, au sein de la communauté de fans de Cruzeiro, le club européen le plus supporté est l’AS Monaco.

Nous souhaitons désormais reproduire le même succès concernant notre nouveau partenariat conclu avec Orlando Magic. Pour faire connaître notre projet, nous trouvions l’idée originale de nous associer à une franchise de NBA emblématique. Du côté d’Orlando Magic, ils ont la même approche que nous. Les dirigeants ont la volonté d’accroître la notoriété de la franchise en Europe. Et une association avec un club jouant chaque année la Ligue des Champions, disposant d’une belle renommée à l’international et ayant fait éclore de nombreux grands joueurs est perçue comme une belle opportunité par Orlando Magic.

Nouer un partenariat dans le domaine de l’eSport a beaucoup de sens pour nous car nous considérons cette nouvelle activité comme un laboratoire, au sein duquel nous pouvons lancer de nombreuses initiatives. C’est un véritable espace de liberté pour le club. Dans l’eSport, il y a encore beaucoup de choses à inventer. Et pour Orlando Magic, conclure un partenariat au niveau de l’eSport est également intéressant. Cela permet à la franchise de communiquer autour de sa marque sans se heurter aux règles restrictives imposées par la NBA en termes de droits de diffusion.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • Concernant le plan d’action, nous souhaitons créer des contenus originaux – notamment sur le titre NBA 2K – pour susciter l’engagement de nos communautés de fans respectives. Magic Gaming a un fonctionnement un peu différent du nôtre : la team eSport d’Orlando Magic dispose de 5 joueurs sur NBA 2K – occupant chacun un poste spécifique – et dispute la Ligue NBA 2K. De notre côté, nous ne disposons que d’un seul joueur pour le moment. Mais nous comptons en recruter un deuxième rapidement (ndlr : le deuxième joueur a depuis été recruté). Et nous souhaitons incorporer des fans de l’AS Monaco à notre équipe NBA 2K afin d’organiser des rencontres face à Magic Gaming. Des « show match » qui seront bien évidemment retransmis en streaming.

    Le partenariat comportera également des jeux concours. A terme, nous souhaitons envoyer nos gamers et certains de nos fans à Orlando afin qu’ils découvrent l’univers d’Orlando Magic et de Magic Gaming. Et réciproquement, nous comptons accueillir à Monaco et plus particulièrement au stade Louis II des fans de la franchise de NBA.

    Le but de ce partenariat est de créer de l’échange. Nous avons en tête de nombreuses actions pour favoriser les interactions au sein de nos communautés. Mais les mécaniques ne sont pas figées. De nouvelles opérations seront sûrement mises en place tout au long de la saison.

    Avez-vous eu recours à une agence concernant la mise en place de cette collaboration avec Orlando Magic ?

    Non, les discussions ont été directement menées avec le service marketing et commercial d’Orlando Magic. La gestion du partenariat sera réalisée en direct.

    L’activation du partenariat va tourner autour du titre NBA 2K. Mais peut-on également imaginer une incursion de Magic Gaming sur PES ?

    A date, ce n’est pas prévu. Les activités eSport d’Orlando Magic sont liées au basket. Néanmoins, il n’est pas totalement exclu que les gamers d’Orlando Magic rencontrent nos joueurs sur le titre PES dans le cadre d’un show match. Mais cela n’ira pas plus loin pour le moment.

    La signature d’un tel accord peut-elle permettre d’accroître la notoriété de l’AS Monaco sur le marché nord-américain ?

    Oui, c’est clairement l’un des objectifs principaux. Le marché nord-américain est compliqué à appréhender. Construire ce partenariat dans le domaine de l’eSport constitue une première passerelle pour développer les activités commerciales de l’AS Monaco aux Etats-Unis. Ce partenariat s’intègre parfaitement à la stratégie d’internationalisation du club. Notre objectif est de faire rayonner la marque AS Monaco sur les différents marchés internationaux. Et l’eSport peut nous y aider.

    Ce partenariat constitue-t-il également un bon moyen d’acquérir les « best practice » sur un marché considéré comme plus mature dans l’univers de l’eSport ?

    Totalement. A l’AS Monaco, nous nous considérons encore comme un nouvel entrant sur le marché de l’eSport. Nous ne rivalisons pas avec les meilleures équipes eSport professionnelles. Mais c’est normal ! Notre projet eSport n’a qu’une seule année d’existence. Nous sommes toujours dans une phase de test. Et nous somme conscients que nous avons encore beaucoup à apprendre.

    S’associer à une structure américaine va nous permettre de découvrir de nouvelles pratiques tout en prenant des informations sur l’évolution de l’industrie. Et le marché américain de l’eSport a tendance à être en avance sur le marché européen. Le développement de Magic Gaming constitue pour nous un case study grandeur nature.

    A terme, le club de la Principauté prévoit-il de s’engager sur des titres demandant plus de moyens – à l’image de League of Legends ou Dota 2 – mais plus populaire dans l’univers de l’eSport ? Le club compte-t-il suivre un développement similaire à celui du PSG dans cette industrie ?

    Notre projet eSport est différent. Nous cherchons à rentabiliser nos investissements dans le secteur. Aujourd’hui, grâce à nos partenaires commerciaux, l’activité eSport est rentable pour le club. Se lancer sur un jeu comme League of Legends romprait notre équilibre budgétaire.

    Mais cela ne nous empêche pas d’être audacieux. Dernièrement, nous avons décidé de tenter l’aventure sur Rocket League, l’un des jeux les plus populaires de la scène eSport. Le partenariat que nous avons noué avec PES renforce également notre présence dans le secteur. Nous avons aussi développé nos activités sur GT Sport.

    Au-delà de la popularité des jeux, nous regardons également les efforts déployés par les éditeurs pour renforcer leur écosystème eSport. Notre objectif est de saisir la balle au bond et de sentir les titres qui vont monter dans le futur. Cela nous permet également de cultiver notre différence dans notre déploiement eSport. A l’image de notre politique sportive, on va miser sur un jeu qui pourrait représenter un fort potentiel de développement à l’avenir.

    Enfin, nous choisissons également les titres en affinité avec l’image renvoyée par la Principauté et notre club. Par exemple, les choix portés vers des jeux de course ont du sens pour nous. Le basket est également associé à Monaco. En revanche, la cohérence en termes d’image est moins facile avec des jeux en arène tels que League of Legends.

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer