Premium

« La solution logique c’est que l’OM devienne propriétaire du stade vélodrome »

orange vélodrome laurent lhardit
olrat / Shutterstock.com

La direction de l’Olympique de Marseille a dernièrement annoncé avoir trouvé un terrain d’entente avec AREMA concernant l’exploitation exclusive de l’Orange Vélodrome. Un accord qui doit encore être définitivement entériné à l’automne prochain. Alors que la Mairie de Marseille, propriétaire du stade, a salué ce rapprochement entre AREMA et l’OM ; certains élus d’opposition estiment qu’il faut aller plus loin en ouvrant des pourparlers avec le club olympien concernant la vente du stade. C’est une position notamment défendue par Laurent Lhardit, Conseiller municipal d’opposition (PS) du troisième secteur de Marseille. Entretien.

Vous avez dernièrement salué l’accord trouvé entre l’Olympique de Marseille et Arema concernant la gestion commerciale de l’Orange Vélodrome. En quoi cet accord vous satisfait-il ?

L’OM peut être un meilleur exploitant parce qu’il a intérêt à réussir, ce qui n’est pas tout à fait le cas d’Arema, filiale du groupe Bouygues. Bouygues n’a pas besoin d’une exploitation optimale du stade pour déjà retirer de larges bénéfices d’un Partenariat Public Privé où la municipalité s’est fait rouler dans la farine. Au prix auquel ont été vendus la rénovation du stade et son financement, ils ont des actionnaires déjà très heureux.

Au cours des deux dernières décennies, les grands clubs européens ont inventé de multiples moyens de développer les revenus autour de leur métier de base. Mais cela suppose d’avoir la main sur leur stade. Avec cet accord, on peut espérer que l’OM va mettre en œuvre les recettes qui marchent ailleurs et qu’elles permettront de faire mieux qu’Arema, de générer des revenus additionnels pour la ville et surtout de susciter des retombées économiques indirectes en multipliant les événements qui drainent du public à Marseille.

Dans son dernier bilan comptable rendu public (exercice 2016), Arema affichait un résultat net déficitaire à hauteur de 1,3 M€. Pensez-vous que l’Olympique de Marseille parviendra à faire mieux qu’Arema concernant l’exploitation de l’Orange Vélodrome ? 

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir chaque semaine notre magazine numérique avec nos meilleurs contenus en version enrichie
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer