Interviews

R. Miron : « Nous avons conclu un accord gagnant-gagnant avec l’OM »

OM interview loyer vélodrome
laura zamboni / Shutterstock.com

Alors que l’Olympique de Marseille a officialisé au mois de juillet dernier la signature d’un nouvel accord avec la municipalité, couvrant entre autres l’exploitation de l’Orange Vélodrome ; Ecofoot.fr s’est dernièrement entretenu avec Richard Miron, Maire Adjoint en charge des Sports à Marseille, au sujet des détails de ce nouveau contrat signé entre la Ville et l’Olympique de Marseille.

La Ville de Marseille a dernièrement annoncé la signature d’un nouvel accord avec l’OM concernant l’exploitation de l’Orange Vélodrome. Le nouveau loyer est compris entre 5 et 9 M€ par an, en fonction des performances de l’OM. Quelles sont les conditions permettant de débloquer les différents bonus ?

Le nouvel accord signé avec l’Olympique de Marseille au mois de juillet dernier porte en réalité sur quatre points :

  • La négociation d’un loyer revu à la hausse avec l’OM
  • La mise à disposition par la municipalité du stade du Cesne, qui sera utilisé par les sections amatrices et féminines de l’OM
  • La construction d’un musée dédié à l’OM au cœur du Vélodrome
  • La bienveillance de la municipalité concernant l’ouverture de négociations entre Arema et l’OM concernant l’exploitation de l’Orange Vélodrome

En ce qui concerne le loyer du Vélodrome, je préfère parler de redevance. Quoi qu’il arrive, l’Olympique de Marseille devra s’acquitter d’une somme de 5 M€ par saison. Au-delà de ce montant fixe, la municipalité a négocié un intéressement sur les recettes générées par le club via l’exploitation du stade (billetterie grand public, billetterie B2B, partenariats…).

En fonction des recettes engrangées par l’OM, le loyer déboursé par le club phocéen fluctuera entre 5 et 9 M€. La barre des 9 M€ sera atteinte en cas de qualification du club pour la Champions League.

La municipalité a-t-elle déjà calculé un loyer moyen en fonction des objectifs sportifs affichés par l’OM ?

Non, ce n’est pas le cas. En sport, les résultats ne suivent pas toujours les ambitions affichées en début de saison. Il y a un mois, tous les experts critiquaient l’Olympique de Marseille. Tout le monde expliquait que le club était au fond du trou. Et aujourd’hui, le club est au pied du podium de Ligue 1 ! Les résultats sont trop aléatoires pour pouvoir calculer avec précision un loyer moyen. Mais, via l’accord négocié, nous sommes certains de percevoir 6 M€ par saison !

Via l’accord négocié, nous sommes certains de percevoir 6 M€ par saison !Click to Tweet

Du coup, la municipalité accepte de supporter une part de risque liée aux résultats de l’OM…

Non, je ne suis pas d’accord avec vous. Je parlerai plutôt d’un échange gagnant-gagnant ! Si le club enregistre de bons résultats sportifs et économiques, la Ville de Marseille percevra des dividendes via les bonus payés par l’OM.

L’opposition municipale n’est pas satisfaite de la signature de cet accord, indiquant notamment que la part variable est bien trop importante. Que leur répondez-vous ?

Dans une négociation, il faut être autour de la table pour pouvoir apprécier au mieux la situation. Et une négociation, ce n’est jamais facile à mener. Il faut que les deux parties sortent gagnantes pour qu’un accord puisse être trouvé.



De plus, ce n’est pas parce qu’on est dans l’opposition qu’on doit s’opposer à toutes les décisions ! Il faut savoir être intelligent en étant constructif. Il est nécessaire de trouver des accords raisonnablement réalisables. Et je pense que l’accord trouvé avec l’OM est justement raisonnablement réalisable. D’autres municipalités ont cherché par le passé à être plus gourmandes et les clubs sont aujourd’hui en grande difficulté.

Enfin, si les personnes critiquant l’accord sont dans l’opposition, c’est qu’il y a des raisons ! Elles ne doivent pas toujours avoir raison. Sinon, elles seraient aux manettes !

Lors de l’officialisation du nouveau bail signé avec l’OM, le Maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, s’est dit favorable à une gestion exclusive de l’Orange Vélodrome par le club phocéen. Des négociations ont-elles été entamées avec AREMA concernant ce dossier ? La Ville de Marseille est-elle prête à faire un effort financier pour faciliter les tractations ?

Ce n’est pas à la Ville de Marseille de s’immiscer dans de telles négociations. Néanmoins, si demain l’OM venait à entamer des démarches auprès d’Arema pour récupérer la gestion exclusive de l’Orange Vélodrome, nous soutiendrions une telle démarche. A condition que les accords financiers passés entre Arema et la Ville de Marseille soient à minima respectés ! Le Maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a bien rappelé cette condition lors de la conférence de presse.

La nouvelle direction de l’OM a manifesté à plusieurs reprises sa volonté d’exploiter davantage l’Orange Vélodrome. En rachetant l’OM, Frank McCourt a conscience qu’il a acquis bien plus qu’un simple club de football. L’OM, c’est une marque !



Et la nouvelle version du Vélodrome permet désormais à l’enceinte d’accueillir de multiples événements dans le domaine sportif, culturel, économique… Nous l’avons prouvé récemment en y organisant le départ et l’arrivée d’une étape du Tour de France ou encore différents concerts comme celui de Soprano. Mais l’exploitation exclusive de l’Orange Vélodrome exigerait de l’OM une réorientation de son business model.

Pensez-vous que l’OM puisse réaliser un meilleur travail qu’Arema concernant l’exploitation de l’Orange Vélodrome ?

Si l’OM venait à négocier l’exploitation exclusive de l’Orange Vélodrome, il n’y aurait plus de problème de pelouse. J’en suis certain ! (rires)

Richard Miron

Pour Richard Miron, le nouveau contrat signé avec l’OM constitue un bon accord pour les deux parties

La Ville de Marseille compte également aider l’OM dans la mise en place d’un musée au cœur du Vélodrome. Ce projet sera-t-il à la charge de l’Olympique de Marseille ? La municipalité compte-t-elle apporter un soutien financier à ce projet ?

Le musée sera construit et financé par l’Olympique de Marseille. Juridiquement, il doit être sorti des accords PPP noués avec Arema. La Ville de Marseille a accepté de verser une contribution de 1 M€ par an durant trois ans à condition que l’OM engage des investissements à hauteur de 7 M€ dans ce projet.

Le musée sera construit et financé par l’Olympique de MarseilleClick to Tweet

Le musée sera dédié à l’Olympique de Marseille. Il sera situé à proximité de la billetterie du stade.

Articles populaires

To Top
Tweetez28
Partagez27
Partagez16

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer