Droits TV

Vers une forte revalorisation des droits TV de Ligue 1 ?

droits tv ligue 1 revalorisation

La LFP s’interroge actuellement sur le moment idoine pour lancer son prochain appel d’offres concernant les droits TV domestiques de la Ligue 1. Un appel d’offres qui pourrait être anticipé…

Les différents diffuseurs potentiellement intéressés par les droits TV domestiques du championnat français doivent-ils s’attendre à une surprise concernant le prochain appel d’offres lancé par la LFP ? Engagé jusqu’à l’issue de la saison 2019-20 avec les diffuseurs actuels – essentiellement Canal + et BeIN Sports – la direction de la Ligue envisageait initialement de lancer la procédure au printemps 2018 concernant le prochain cycle de droits TV.

Mais, selon les informations révélées la semaine dernière par Bloomberg, la LFP pourrait bien créer la surprise en anticipant de quelques mois l’appel d’offres. Sans citer ses sources, le média annonce le lancement imminent de la procédure, avant la fin de l’année 2017 !

Selon plusieurs experts du secteur, cette fin d’année 2017 serait le moment idéal pour optimiser le montant des offres émises par les différents candidats intéressés. Sur le plan national, la concurrence n’a jamais été aussi vive entre trois acteurs qui pourraient jouer leur survie lors de cette consultation.



Canal + et BeIN Sports tenteront ainsi de défendre leurs droits tandis que le groupe Altice cherchera sans doute à poursuivre sa percée, après avoir investi plus de 900 M€ pour acquérir les droits TV des compétitions européennes sur le marché français. Une offensive des gros acteurs du numérique n’est également pas à exclure.

La Ligue 1 franchira-t-elle la barre du milliard d’euros de droits TV ?

Concernant le produit, ce dernier a considérablement gagné en attractivité au cours des derniers mois. L’AS Monaco est parvenue à rompre l’hégémonie parisienne. Et l’arrivée d’une super star comme Neymar Jr obligera les diffuseurs à optimiser leurs enchères pour pouvoir retransmettre un maximum de rencontres du… PSG !

En coulisses, les dirigeants du football professionnel français espèrent atteindre un montant brut de l’ordre de 1,2 Md€ par exercice de droits TV domestiques à partir de la saison 2020-21. Un montant qui serait alors en hausse de 60% par rapport aux recettes TV actuellement perçues par le football professionnel français.

Néanmoins, l’anticipation de l’appel d’offres ne présente pas que des avantages pour la Ligue de Football Professionnel. Une consultation lancée si tôt risquerait de froisser les actuels détenteurs des droits TV de la Ligue 1. Or ils restent les principaux candidats pour le prochain appel d’offres.

La LFP a d’ailleurs intérêt à ménager ses relations avec BeIN Sports. Car le groupe qatari est également détenteur des droits internationaux de la L1 jusqu’en… 2024 ! Or, selon les termes du contrat négocié – paiement de 80 M€ par saison sous forme de minimum garanti plus partage des recettes additionnelles engendrées – la LFP a intérêt à travailler main dans la main avec son partenaire pour optimiser ses revenus internationaux. Des tensions sur le marché intérieur pourraient alors avoir des répercussions sur l’exposition internationale de la compétition.



La LFP va devoir faire preuve de diplomatie et de stratégie pour optimiser les revenus domestiques de ses compétitions phares tout en ménageant ses relations avec ses différents partenaires. L’enjeu sera extrêmement important pour l’ensemble du football professionnel français…

Source photo à la Une : Ecofoot.fr

Articles populaires

To Top
Tweetez41
Partagez13
Partagez94

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer