Droits TV

SFR Sport rafle les droits TV de la Champions League et de l’Europa League

sfr sport droits tv champions league france

Le groupe SFR Sport s’est adjugé l’ensemble des droits TV de la Champions League et de l’Europa League commercialisés par l’UEFA sur le marché français pour la période 2018-21.

On s’attendait à une bataille féroce sur le marché français concernant les droits TV de la Champions League et de l’Europa League. L’UEFA n’a pas été déçue puisque les diffuseurs hexagonaux ont livré bataille, nécessitant un tour supplémentaire d’enchères.

Mais, au final, SFR Sport est le grand gagnant de cette consultation lancée fin mars par la confédération européenne. La filiale du groupe Altice est parvenue à acquérir la totalité des droits TV de la C1 et de la C3 pour la période 2018-21 sur le marché français.

Selon les informations évoquées par les médias français, SFR Sport aurait accepté de débourser une somme comprise entre 350 M€ et 370 M€ par saison pour remporter l’ensemble des lots. Une somme colossale qui constitue une hausse impressionnante par rapport au cycle actuel de droits TV.

Pour la période 2015-18, BeIN Sports et Canal + déboursent globalement un montant de 140 M€ pour retransmettre la Champions League. Canal + reverse 50 M€ par exercice pour diffuser une affiche par journée. BeIN Sports débourse de son côté 90 M€ par saison pour retransmettre le reste de la compétition tout en reversant un montant additionnel évalué à 20 M€ pour les droits TV de l’Europa League.

La France connaît ainsi une inflation bien plus importante que le Royaume-Uni. Dernièrement, BT a accepté de réévaluer son offre de 30% pour s’adjuger l’ensemble des droits TV de la C1 et C3 sur le marché britannique. Toutefois, l’investissement réalisé par SFR Sport reste en-deçà des sommes promises par BT. Ce dernier a accepté de porter son offre globale à hauteur de 1,18 Md£ (1,4 Md€) sur l’ensemble de la période pour remporter l’appel d’offres.

Quel avenir pour Canal + et BeIN Sports ?

La perte des droits TV de la Champions League constitue assurément un coup dur pour les deux diffuseurs français de la compétition. Canal + avait pourtant tenté d’opérer un rapprochement avec Orange au cours des dernières semaines afin de disposer d’une surface financière plus conséquente pour l’appel d’offres lancé par l’UEFA. Une stratégie qui n’a visiblement pas fonctionné.

Du côté de BeIN Sports, aucun commentaire n’a été réalisé par ses dirigeants pour le moment. Néanmoins, la perte des droits TV des compétitions européennes va engendrer un gros trou dans la grille de programmation du groupe. Possédant également les droits de l’Europa League, le groupe qatari consacrait régulièrement trois soirées entières par semaine à la diffusion des rencontres européennes. Seul point positif : cette perte des droits TV engendrera une réduction des coûts des programmes au sein de l’opérateur qui affiche régulièrement des pertes conséquentes sur le marché français.

Source photo à la Une : Max PixelCCO

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer