Economie

Mondial 2018 – Quel impact économique en France ?

retombées économiques coupe du monde russie france
Caromai / Shutterstock.com

Alors que l’équipe de France tentera de décrocher sa deuxième étoile cet été en terres russes, la plus grande compétition sportive de l’année sera également l’occasion de briller dans le domaine financier pour quelques secteurs de l’économie française. Et là où les pronostics du Mondial 2018 annoncent les Bleus parmi les favoris, les estimations donnent plusieurs marchés déjà vainqueurs de cette vingt-et-unième édition du plus grand tournoi de la FIFA.

Cela sera, comme chaque année de Coupe du Monde, le cas de la publicité télévisuelle. Estimés à plusieurs dizaines de millions d’euros durant l’ensemble du tournoi, les revenus publicitaires devraient permettre aux différents médias officiels du Mondial d’entrevoir un certain retour sur investissement. TF1, ou Bein Sports qui diffusera l’intégralité des rencontres par exemple, ont tous deux déboursé plus de 130 millions d’euros pour pouvoir diffuser en direct les différentes affiches de juin à juillet. Que ce soit lors de la phase de poules durant laquelle l’équipe de France affrontera le Danemark, le Pérou et l’Australie ou lors des tours à élimination directe, il y a fort à parier que les grandes marques s’arracheront quelques secondes de spots publicitaires sur les deux chaînes. Quand on sait que lors de l’édition 2014 une dizaine de secondes pouvait coûter quelques centaines de milliers d’euros, inutile de dire que l’été qui arrive devrait être prolifique pour les deux médias. Et l’on ne parle même pas de la hausse des abonnements pour BeIn Sports…

Deuxième grand secteur de l’économie forcément vainqueur, celui des paris sportifs. Que ce soit les traditionnels Parions Sport ou Loto Foot en bureaux de tabac, ou bien les bookmakers en ligne tels que Betclic, la Coupe du Monde de football sera bien entendu l’occasion d’appâter de nouveaux joueurs pour les différents opérateurs. Selon plusieurs estimations, comme celles réalisées par le site Statista, près de 400 millions d’euros devraient ainsi être récoltés par le secteur, rien que dans l’Hexagone. Quand on pousse la réflexion à l’échelle européenne ou mondiale, inutile de dire que les profits seront là aussi vertigineux.

Chaînes privées, Bookmakers et Restauration grands vainqueurs

Ensuite, comment ne pas mentionner encore le secteur de l’audiovisuel et de l’électroménager ? On le répète chaque année de Coupe du Monde, le tournoi est souvent prétexte à changer de télévision, acheter une tireuse à bière ou même un barbecue tout neuf pour les soirées entre amis. Des achats qui peuvent paraître anodins au premier abord, mais qui, combinés, permettent à des enseignes telles que Auchan et compagnie de surfer sur la vague football pour réaliser du chiffre d’affaires. Ne soyez donc pas étonné de voir affluer les promotions et diverses opérations spéciales début juin, des centaines de milliers d’euros seront en jeu pour ces différentes enseignes.

Enfin, et l’on reste un peu dans la même logique, le secteur des bars et restaurants devrait lui aussi connaître un boost économique à l’occasion de cette Coupe du Monde en Russie. Vous n’êtes pas sans le savoir, une rencontre de football est bien souvent l’occasion de sortir boire un verre avec les copains, tout en dégustant une bonne planche apéritive. Durant le Mondial, la donne est d’autant plus vraie que les rencontres se multiplient, et les dépenses dans le secteur avec. Que ce soit à l’occasion de belles affiches ou des rencontres de l’équipe de France, plusieurs centaines de personnes afflueront cette année encore dans les bars pour suivre les exploits de leurs idoles. Quand on sait qu’à l’occasion du dernier Mondial certains bars avaient réalisé plus d’un tiers de leurs revenus annuels, inutile de dire là encore que l’économie du secteur devrait s’envoler cet été. Comme quoi, pas besoin d’accueillir l’événement pour voir son économie nationale progresser. Du moins dans certains secteurs.

Articles populaires

To Top
5 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer