Economie

OGC Nice : un budget prudent pour de hautes ambitions ?

OGC Nice budget 2017-18

Véritable surprise des deux derniers exercices, l’OGC Nice ne déroge pas à son plan de développement malgré une possible qualification pour l’édition 2017-18 de la Champions League.

Les choses sérieuses démarreront demain pour l’OGC Nice. Le club azuréen entamera sa saison 2017-18 par un temps fort, en affrontant l’Ajax Amsterdam à l’occasion du troisième tour préliminaire aller de la Champions League. Un choc que la direction niçoise aborde avec envie et sérénité.

Si une éventuelle qualification pour la Ligue des Champions constituerait un véritable accélérateur sportif et financier pour le projet niçois, l’OGC Nice n’a pas pour autant entrepris de folies pour atteindre un tel objectif. La direction exécutive, emmenée par Jean-Pierre Rivère, n’a pas demandé un effort supplémentaire à ses nouveaux actionnaires sino-américains afin d’aider le club à franchir ce cap.

« Notre partenaire n’a pas pour objectif d’injecter énormément d’argent […] J’espère qu’on fera grossir nos recettes financières en même temps que le club va grandir. Et qu’on pourra augmenter notre budget et ainsi de suite. Mais il n’y aura pas d’injection majeure de fonds » a ainsi déclaré Jean-Pierre Rivère, Président de l’OGC Nice, lors d’un entretien accordé à nos confrères de L’Equipe.

Quel sera le budget de l’OGC Nice ?

Ainsi, l’OGC Nice s’en tiendra à un budget aux alentours de 45 M€ pour la saison 2017-18. Un budget prudent qui a été construit autour d’un classement dans la première partie de tableau de Ligue 1 et qui n’intègre pas les lucratives recettes provenant de la Champions League.

[ssp id= »781448466″ embed= »true » width= »100% »]

Une hypothèse prudente qui devrait permettre à l’OGC Nice d’enregistrer à nouveau un résultat net positif en fin d’exercice. D’autant que les Aiglons ont sécurisé leurs rentrées provenant du sponsoring au cours des dernières semaines. De bons résultats financiers qui permettent désormais au club d’aborder les marchés des transferts en position de force et de mieux vendre ses principaux actifs.

Si les nouveaux actionnaires majoritaires n’ont pas prévu d’injecter des sommes conséquentes à court terme dans le club, ils offrent néanmoins des facilités de trésorerie à l’OGC Nice permettant à la direction de boucler plus facilement certains dossiers. Les Aiglons ont ainsi accueilli rapidement plusieurs recrues suivies par de nombreux clubs (Makengo, Tameze…) tout en finalisant la prolongation de Mario Balotelli. Et quatre autres éléments sont encore attendus sur la Côte d’Azur d’ici la fin de la période estivale.

D’un point de vue financier, l’OGC Nice ne partira clairement pas favori face à l’Ajax Amsterdam et son budget oscillant autour de la barre des 100 M€. Mais, au cours des dernières saisons, les Aiglons ont souvent réussi à déjouer la logique financière…

Source photo à la Une : Ecofoot.fr

To Top
Send this to a friend