Economie

Ligue 2 : classement des budgets 2017-18

ligue 2 classement budget

La relative homogénéité des budgets devrait laisser entrevoir de belles batailles et des surprises au sein du championnat de Ligue 2 en cette édition 2017-18. Même si un club se détache au sommet du classement.

A la lecture rapide des différents budgets de Ligue 2, il est très facile de désigner un grand favori. Avec un montant estimé à 41 M€, le RC Lens domine largement le classement. Le club artésien dispose d’un budget plus de deux fois supérieur à celui de son plus proche poursuivant, l’AJ Auxerre.

Même si l’intégralité de cette somme ne sera pas dédiée à l’effectif professionnel – le club artésien consacre chaque saison une quinzaine de millions d’euros à ses frais de fonctionnement liés notamment à ses installations de très haut niveau – le RC Lens peut légitimement ambitionner une remontée dans l’élite avec un tel budget.

[ssp id= »1835570188″ embed= »true » width= »100% »]

Derrière le RC Lens, l’AJ Auxerre se hisse sur la deuxième marche du podium avec un budget à hauteur de 20 M€. Le club bourguignon présente ainsi un budget en hausse de près de… 8 M€ par rapport à la saison passée. Une hausse budgétaire qui sera supportée par le nouvel actionnaire chinois du club, ORG Packaging, comme nous l’a confirmée dernièrement Thierry Corniot, membre du Conseil d’Administration du club auxerrois.

Le FC Lorient complète le podium de ce classement avec un budget de l’ordre de 18 M€. Malgré la descente en L2, le club breton peut notamment compter sur le soutien de ses sponsors – qui sont restés auprès du club malgré l’échec sportif de la saison dernière – pour générer d’importantes recettes commerciales.

Dans le bas du tableau, Clermont Foot, l’US Orléans et le promu US Quevilly-Rouen ferment la marche avec, respectivement, des budgets de 7 M€ (Clermont et Orléans) et 6,1 M€. Pour Clermont et Orléans, la situation n’est pas nouvelle : les deux clubs se situaient également aux deux dernières places la saison dernière.

Ligue 2 : le budget ne conditionne pas les résultats sportifs !

Enfin, si le classement des budgets permet de donner une première lecture des forces en présence, la puissance économique dicte rarement sa loi en Ligue 2. L’an dernier, le coefficient de détermination entre le budget et le nombre de points inscrits n’était que de 0,19 !

Ainsi, le RC Strasbourg, qui ne présentait que le 8ème budget de Ligue 2 est parvenu à être sacré champion en fin de saison ! Et Amiens a fait encore plus fort en obtenant la montée avec le 16ème budget du championnat.

Inversement, le RC Lens, le Stade de Reims et le FC Sochaux présentaient à l’époque les trois budgets les plus importants de Ligue 2. Au final, aucun des trois clubs n’est parvenu à accéder à l’élite à l’issue de la saison. Même si le RC Lens a échoué à un petit point. Le club artésien est prévenu…

Source photo à la Une : RC Lens

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer