Droits TV

Les géants du web vont-ils chercher à acquérir les droits TV de Premier League ?

droits tv premier league facebook amazon

Alors que la plupart des grands acteurs du web ont dernièrement fait leur entrée sur le marché des droits TV sportifs, certains géants du secteur pourraient être tentés de réaliser un très gros coup lors du prochain appel d’offres concernant la Premier League…

+ 600 M£. C’est la somme additionnelle que devra investir le groupe Sky pour conserver à minima ses droits domestiques de diffusion de la Premier League lors de la période 2019-22 selon une étude menée dernièrement par Citigroup !

Alors que le groupe audiovisuel débourse actuellement 1,4 Md£ (1,6 Md€) par exercice pour diffuser 126 rencontres de Premier League par saison, Sky sera alors contraint de réévaluer son offre autour de 2 Mds£ (2,3 Mds€) par saison si les prévisions s’avèrent exactes.

Citigroup a expliqué cette nouvelle vague de hausse sur le marché domestique des droits audiovisuels de Premier League par la potentielle entrée des géants du web concernant ce type de produits. Un scénario qui a dernièrement été confirmé par plusieurs dirigeants de Premier League.

« Je pense que les acteurs du net vont entrer dans la course […] Ils vont augmenter leurs investissements dans les droits TV et nous accueillerons avec plaisir leur intérêt pour la Premier League » a ainsi dernièrement indiqué Ed Woodward, Vice-Président de Manchester United, lors de la présentation des comptes du club mancunien.

L’appétit des géants du web pour les droits audiovisuels sportifs n’est plus un secret. Après avoir mené une phase de tests en récupérant gratuitement des lots qui ne trouvaient pas preneurs auprès des diffuseurs classiques, les grands acteurs du milieu numérique ont dernièrement émis des offres pour des droits premiums.

Facebook et Amazon plutôt intéressés par les droits TV internationaux de la Premier League ?

Amazon est notamment parvenu à devancer Sky concernant la commercialisation des droits TV de l’ATP World Tour sur le marché britannique via un investissement à hauteur de 10 M£. Et Facebook a formulé une offre à hauteur de… 444 M£ (505 M€) pour tenter de ravir les droits audiovisuels de l’Indian Premier League. Une offre qui a néanmoins été refusée par la direction de la ligue indienne.

Toutefois, pour le moment, aucun acteur de la « nouvelle économie » n’est parvenu à rafler la mise concernant des lots premiums du football européen. Plusieurs spécialistes estiment d’ailleurs que des acteurs tels que Facebook ou Amazon seront davantage intéressés par les lots internationaux commercialisés par la Premier League. Des lots mieux adaptés à leur audience globale et qui sont pour le moment moins onéreux que les droits TV domestiques du championnat.

[ssp id= »1371018403″ embed= »true » width= »100% »]

Pour le moment, la direction de la Premier League évite toute communication publique concernant le prochain appel d’offres. Néanmoins, le Board s’active actuellement pour finaliser la procédure afin de pouvoir lancer la commercialisation des droits TV domestiques et internationaux du championnat anglais pour la période 2019-22 avant la fin de l’année.

Les résultats globaux de cet appel d’offres devraient être connus au mois de février prochain. Des résultats qui seront très étroitement surveillés par l’ensemble du secteur sportif…

Source photo à la Une : Flickr.com – CC BY 2.0

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer