Droits TV

Nouvelle hausse de droits TV pour le football anglais !

hausse droits tv football league

La Football League est parvenue à négocier une hausse de ses contrats télévisuels avec l’opérateur Sky tout en obtenant de nouveaux droits pour ses clubs.

Alors que l’opérateur Sky va sans doute devoir sortir à nouveau le chéquier pour, à minima, conserver ses lots de droits TV de Premier League au-delà de la saison 2018-19 ; le groupe média n’hésite pourtant pas à mettre la main à la poche pour renouveler d’autres contrats TV sur le marché britannique.

En début de semaine, la Football League, organisatrice des championnats de D2, D3 et D4 anglaises, a annoncé la conclusion d’un nouvel accord de droits TV avec son diffuseur historique. Le groupe Sky a ainsi accepté de débourser une somme globale de 600 M£ (675 M€) pour diffuser les différentes compétitions sur la période 2019-24.

La Football League percevra ainsi 120 M£ (135 M€) de droits TV par saison à partir de l’exercice 2019-20. Un montant qui correspond à une hausse de 36% par rapport aux recettes télévisuelles engrangées actuellement (88,3 M£ par saison).

Via un tel investissement, Sky pourra diffuser un maximum de 150 rencontres en direct par saison. Parmi les choix de rencontres, le groupe média sera contraint à minima de diffuser 20 rencontres de League One (D3 anglaise) et League Two (D4 anglaise) par exercice.

« Ces négociations sont intervenues à une période où le marché des droits TV sportifs en Grande-Bretagne était très concurrentiel ! Au-delà de la hausse significative obtenue pour nos clubs, nous avons conclu le meilleur contrat, avec le meilleur partenaire » s’est ainsi félicité Shaun Harvey, Directeur Général de la Football League.

Vers une nouvelle hausse des droits TV de Premier League ?

Autre point important de cet accord : les rencontres non-diffusées par Sky pourront être retransmises en direct sur les comptes sociaux des différents clubs sur le marché britannique. Une liberté qui offre de nouvelles opportunités de business pour les différents clubs anglais. Néanmoins, les rencontres du samedi après-midi seront interdites à toute diffusion en live sur les réseaux sociaux.

Cette nouvelle hausse des droits TV – associée à un accord assouplissant les diffusions en streaming via les plateformes OTT – pourrait laisser entrevoir une nouvelle progression des droits TV de Premier League.

[ssp id= »102029299″ embed= »true » width= »100% »]

Actuellement, le Board de l’élite anglaise s’interroge sur la date de lancement de sa procédure d’appel d’offres. Certains spécialistes du secteur prédisent une hausse de 15% des droits TV domestiques de Premier League pour la période 2019-22.

Source photo à la Une : Vimeo

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer