Interview

« Les joueurs de football sont à l’origine de la création de valeur pour leur club »

interview sambague relations contractuelles
Mitch Gunn / Shutterstock.com

Quels sont les facteurs qui déterminent le rapport de force entre un club et un joueur lors d’une négociation contractuelle ? Pour mieux comprendre les mécanismes liés à la négociation de contrat dans l’industrie footballistique européenne, Ecofoot.fr est parti à la rencontre de Me Badou Sambagué, Avocat Mandataire Sportif et Fondateur du cabinet BS Law Paris.

Dans les principaux championnats européens, la masse salariale chargée des joueurs et du staff technique constitue le principal poste de dépenses des clubs, représentant entre 60 et 70% des produits d’exploitation générés sur une saison. Quelles sont les caractéristiques du secteur footballistique qui expliquent un ratio si important ?

Contrairement aux autres secteurs d’activité, dans le sport professionnel – et c’est particulièrement vrai pour le football – les sportifs-salariés ne vont pas simplement délivrer une prestation sportive à leur employeur. Ils sont à l’origine de la création de valeur pour le club. Un joueur de football professionnel met notamment son image à disposition de son club-employeur.

Ainsi, un club de football sera en capacité de générer des revenus additionnels via la présence de joueurs à fort potentiel marketing au sein de son effectif. On peut prendre les exemples de Neymar Jr et Kylian Mbappé, qui contribuent non seulement à accroître les revenus du Paris Saint-Germain mais également la valeur du championnat français dans son ensemble. Le PSG est désormais en capacité d’accroître fortement ses revenus grâce au pouvoir d’attraction exercé par de tels joueurs dans son effectif.

L’exploitation des droits commerciaux constitue-t-elle des enjeux de plus en plus importants lors de négociations contractuelles entre footballeurs et clubs de foot ?

Bien entendu. Dans les négociations, le club va essayer d’obtenir une rétribution à travers l’exploitation commerciale de l’image du sportif. Dans de telles négociations, le rapport de force va varier d’un joueur à un autre et d’un club à un autre. Il n’y a pas de négociation type.

Quand un joueur est en position de force par rapport au club – car il dispose d’offres de clubs concurrents ou de nombreux annonceurs éprouvent de l’intérêt pour son image par exemple – il peut pousser le club à renoncer à certaines aspirations dans le cadre des négociations. Dans ce cas de figure, le joueur imposera ses conditions au club acquéreur. Tant d’un point de vue commercial que salarial.

La distorsion d’information joue-t-elle un rôle dans une négociation contractuelle ? Une fine connaissance de la grille salariale du club en question permet-elle de mieux négocier le salaire du joueur concerné ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir chaque semaine notre magazine numérique avec nos meilleurs contenus en version enrichie
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer