Premium

Manchester City, instrument de « Soft Power » pour les Emirats Arabes Unis

manchester city soft power
EQRoy / Shutterstock

En rachetant Manchester City en 2008, le vice premier ministre des Emirats Arabes Unis, Mansour bin Zayed Al Nahyan, ne s’est pas simplement offert un club évoluant dans un championnat européen de premier plan. Il a acquis un maillon essentiel dans la stratégie de « Soft Power » bâtie par les EAU. Décryptage.

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir chaque semaine notre magazine numérique avec nos meilleurs contenus en version enrichie
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer