Stratégie

Real Madrid : l’industrie des loisirs comme axe de développement en Chine ?

real madrid développement chine

Le Real Madrid s’est engagé dans un nouveau projet en Chine qui doit permettre au club de renforcer sa notoriété tout en générant des revenus additionnels.

Le club merengue ne manque pas d’idées pour développer sa stratégie d’internationalisation. Alors que la direction madrilène compte notamment ouvrir prochainement, avec son associé American Franchise Group, de multiples « Real Madrid Cafés » en Amérique du Nord ; le Real Madrid s’est de nouveau engagé dans un projet de diversification d’activités pour, cette fois, conquérir le marché chinois.

Selon les informations communiquées par la presse espagnole, le Real Madrid prévoit à moyen terme d’ouvrir un parc de loisirs en Chine. Pour donner vie à ce projet, la direction du club s’est associée au groupe Lai Fung Holdings.



Ce nouveau centre de loisirs brandé « Real Madrid » sera situé sur l’île de Hengqin, à proximité de Macao. Ce nouvel espace de 12 000 m² contiendra des attractions interactives liées au club ainsi que des boutiques officielles et des zones de restauration.

La mise en place de ce parc à thème s’inscrit dans un projet immobilier et touristique bien plus global mené par Lai Fung Holdings. Lors de la première phase de ce projet, le groupe chinois compte notamment investir près de 400 M€ pour développer une vaste zone touristique de 130 000 m².

Real Madrid : une stratégie calquée sur celle du… FC Barcelone ?

Le projet madrilène sera mis en place dans un second temps. Selon les informations ayant fuité sur le partenariat, la direction du Real Madrid a signé un contrat de concession de 10 ans, prenant effet au moment de l’ouverture du parc à thème. En revanche, peu d’informations ont filtré sur le modèle économique.

Le Real Madrid n’est pas le seul partenaire à avoir été séduit par le projet mené par Lai Fung Holdings. National Geographic a également accepté la proposition émise par le groupe chinois. Le groupe média ouvrira ainsi un parc dédié à la nature à proximité du futur complexe de loisirs du Real Madrid.



Enfin, le Real Madrid n’est pas le seul club à miser sur le développement d’une offre de loisirs pour conquérir le marché chinois. Le FC Barcelone a dernièrement signé un partenariat similaire avec Mission Hills, concernant le développement d’un complexe de loisirs sur l’île de Hainan. Un projet au sein duquel le club catalan a accepté d’investir 8 M€ et qui devrait être rentabilisé en moins de 4 ans.

Source photo à la Une : Wikipedia.org (Luis GarcíaCC BY-SA 3.0)

Articles populaires

To Top
Tweetez12
Partagez12
Partagez24

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer