Stades

L’Argentine succombe à la mode du naming !

naming argentinos juniors
yonolatengo - CC BY 2.0

Argentinos Juniors a annoncé en début de semaine la conclusion d’un contrat de naming pour sa mythique enceinte Diego Armando Maradona. Un accord qui constitue le premier contrat de naming signé dans l’histoire du football argentin. Mais certainement pas le dernier…

Un pays supplémentaire succombe à la mode du naming. Après avoir conquis le marché nord-américain et connu une belle croissance sur certains territoires européens à fort potentiel ; un nouveau pays s’ouvre à cette pratique qui consiste à accoler le nom d’une entreprise à une enceinte sportive.

Et le premier club à se jeter à l’eau en Argentine est la formation historique de Buenos Aires d’Argentinos Juniors. Le contrat de naming a été conclu avec la société de solutions en financement, Autocrédito, qui est déjà sponsor maillot principal du club argentin. Le contrat entre les deux partenaires prendra effet immédiatement et s’étirera jusqu’en décembre 2019. La traditionnelle enceinte d’Argentinos Juniors est ainsi renommée Autocrédito Diego Armando Maradona.

S’exprimant à ce sujet sur son compte Twitter, le président d’Argentinos Juniors, Cristian Malaspina, préfère évoquer la signature d’un contrat de sponsoring pour l’enceinte du club plutôt que de parler de naming. Afin d’éviter de susciter la colère des supporters.

« Sponsoriser le nom d’un stade est un procédé innovant qui représente une nouvelle source de revenus pour le club. Nous sommes le premier club argentin à lancer cette initiative. Parle-t-on de changement de nom lors de la conclusion d’un accord de sponsoring maillot ? » a ainsi indiqué le patron du club argentin. Des mots qui n’ont pas vraiment apaisé la colère de certains supporters, n’acceptant pas l’association du nom d’une société à la légende du club, Diego Maradona.

Le naming : une solution pour rénover le parc des stades argentins ?

Si l’accord signé avec Autocrédito ne plait pas à tous les supporters, en revanche, un tel contrat a été salué par la ligue argentine. « La Superliga Argentina de Fútbol félicite Argentinos Juniors. C’est un pas supplémentaire dans la professionnalisation du club » a alors commenté la ligue argentine dans un communiqué.

Alors que le naming ne concernait jusqu’à présent que de petites salles de spectacle en Argentine, cette pratique est perçue comme une source supplémentaire de revenus par les décideurs du football argentin, qui pourrait aider les clubs à financer leur projet de rénovation de stade. Un élément non-négligeable pour le pays, qui candidate – avec l’Uruguay et le Paraguay – à l’organisation de la Coupe du Monde 2030.

Cherchant actuellement à concrétiser un projet de nouveau stade, la direction de River Plate pourrait s’intéresser au naming pour contribuer au financement de sa future enceinte. Une démarche qui pourrait néanmoins s’avérer délicate en raison de l’attachement des supporters du club au stade « El Monumental ».

Le marché du naming poursuit son expansion

Concernant le montant de l’accord conclu entre Autocrédito et Argentinos Juniors, aucune donnée officielle n’a été divulguée. Néanmoins, selon l’entourage du club argentin, ce contrat devrait permettre au club de Buenos Aires d’augmenter ses revenus de sponsoring de l’ordre de 30%.

Un contrat qui est éloigné des montants faramineux levés par les franchises nord-américaines via la commercialisation des droits de naming. Scotiabank verse notamment… 28 M€ par an pour rebaptiser l’Arena des Toronto Raptors et des Maple Leafs !

Toutefois, le marché nord-américain est le plus mature concernant le naming. En Europe, selon une étude dernièrement menée par Lagardère Sports, le contrat moyen est de l’ordre de 4 M€ par an. Une moyenne qui pourrait néanmoins volet en éclats en raison des futurs accords signés par le FC Barcelone et le Real Madrid. Les deux géants de Liga cherchent actuellement à nouer des contrats aux alentours de 15 M€ par saison. Un objectif ambitieux mais pas inatteignable pour deux clubs à la renommée mondiale.

Source photo : yonolatengoCC BY 2.0

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer