Stades

Le FC Barcelone va-t-il bouleverser le marché du naming européen ?

fc barcelone naming camp nou
Pola Damonte / Shutterstock.com

Cherchant depuis plusieurs mois un namer pour boucler le financement de la rénovation du Camp Nou, le FC Barcelone serait en bonne voie concernant la finalisation de ce dossier. Un contrat qui pourrait bouleverser les standards du marché du naming européen. Décryptage.

Quand le FC Barcelone révèlera-t-il l’identité de son partenaire de naming ? Alors que le club catalan a ouvert des discussions avec plusieurs entreprises, la presse américaine – dont notamment ESPN – croit savoir que la direction du club catalan serait en passe de boucler ce dossier.

Alors que Mundo Deportivo avait révélé au mois de juin l’intérêt manifesté par Rakuten pour le naming de l’enceinte catalane ; ESPN s’est contenté d’évoquer la tenue de discussions avec de grandes entreprises américaines et asiatiques, sans révéler l’identité exacte des entreprises intéressées.

Naming du Camp Nou : un contrat essentiel pour financer la rénovation de l’enceinte catalane

Concernant le timing, la direction du FC Barcelone espère être en mesure de finaliser les négociations avec l’heureux élu avant la fin de la saison 2018-19. Un timing qui permettrait alors au club catalan de faire voter l’accord lors de la prochaine Assemblée Générale des Actionnaires.

En respectant cet agenda, le club catalan sécuriserait également un contrat déterminant dans le financement de sa politique de grands travaux. Ayant prévu une enveloppe de l’ordre de 600 M€ pour concrétiser son projet Espai Barça, le club catalan compte notamment allouer plus de 400 M€ à la modernisation de sa traditionnelle enceinte du Camp Nou.

Des travaux qui doivent démarrer l’été prochain pour une inauguration prévue en 2022. A travers ce plan de modernisation, le FC Barcelone compte porter la capacité de son stade à 105 000 places assises, devenant ainsi la 4ème enceinte sportive la plus grande du monde. Le projet prévoit également une modernisation complète des espaces d’hospitalités, permettant au FC Barcelone d’engendrer une importante croissance de ses revenus de billetterie B2B.

Le FC Barcelone est-il trop gourmand concernant le naming du Camp Nou ?

Alors que la direction du FC Barcelone a plusieurs fois revu ses ambitions à la hausse, le club catalan espère être en mesure de dénicher un partenaire capable de débourser une somme de l’ordre de 300 M€ pour obtenir le naming du Camp Nou durant 20 ans. Un montant qui permettrait de financer une bonne partie du projet Espai Barça.

Une somme très élevée qui ne semble pas en corrélation avec le marché européen. Alors que le contrat moyen de naming en Europe est évalué aux alentours de 4 M€ par saison, le FC Barcelone exigerait un montant près de 4 fois supérieur aux standards du marché.

« Il ne faut donc pas se placer sous le prisme européen pour analyser la situation du FC Barcelone et du Real Madrid. Leur terrain de jeu est mondial. Les deux clubs comptent bien plus de fans en Afrique, en Asie et en Amérique qu’en Europe. C’est une réalité de ce football devenu global » nous expliquait dernièrement Alexandre Walraevens, Responsable Business Intelligence chez Lagardère Sports.

En effet, face à ce montant très important exigé, le FC Barcelone a de nombreux atouts à mettre en avant. En plus du Camp Nou, le club catalan compte également offrir dans le package le naming des autres enceintes sportives du club, dont le Palau Blaugrana. Une visibilité multisport qui permettra de décupler l’exposition de l’annonceur retenu.

La notoriété mondiale du club catalan lui permet également d’attirer de nombreux visiteurs au sein de son enceinte, même en-dehors des jours de match. Rien que le musée du FC Barcelone attire plus de 1,5 million de visiteurs par an !

Devenu l’une des plus grandes franchises de sport au monde, le FC Barcelone devrait être en mesure de dénicher un partenaire en capacité de satisfaire ses exigences financières. Mais le club catalan devra vraisemblablement cibler un annonceur nord-américain ou asiatique, plus habitué à investir d’importantes sommes dans de tels accords commerciaux.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer