Annonceurs et sport amateur
Marketing

Sponsoriser le sport amateur : un levier de plus en plus séduisant pour les annonceurs ?

Photo Icon Sport

Ces dernières années, de plus en plus de grandes marques de l’économie française ont intensifié leurs activités et investissements en sponsoring dans le sport amateur. Un mouvement qui provoque une structuration des politiques avec des objectifs à atteindre de plus en plus élevés. De quoi solidifier le modèle économique des associations sportives ? Eclairage.

« Chez KparK, nous investissons dans le sponsoring du sport amateur dans une logique de visibilité mais aussi et surtout pour renforcer l’ancrage local de nos magasins. KparK est le spécialiste de la menuiserie sur mesure depuis plus de 30 ans. Nous sommes à l’écoute de nos clients et de nos territoires d’implantation. Nous cherchons à nouer une vraie relation de proximité dans chacune de nos zones de chalandise. Le sponsoring du sport amateur nous aide beaucoup en la matière. »  C’est en ces termes que Damien Bily, Chef de Projet Marketing chez KparK, nous résume les objectifs poursuivis par l’enseigne aux 120 magasins dans le sport amateur français.

Depuis la saison 2017-18, date de démarrage de la structuration de la politique de sponsoring de KparK, le spécialiste des portes, fenêtres et volets sur mesure n’a cessé d’intensifier ses activités dans le sport amateur français. Une plateforme web dédiée à l’activité a été mise en ligne – permettant aux clubs de déposer leur dossier de candidature – et des campagnes spécifiques d’envergure nationale ont été lancées à l’image de #TransformeTonEssai dans l’univers du rugby. KparK adopte toujours le même principe concernant les clubs retenus : l’entreprise accepte de fournir un à deux jeux de maillots – principalement à destination des équipes de jeunes – contre la présence de son logo sur les tenues principales. Depuis le démarrage de l’activité, plus de 50 000 maillots ont été distribués à plusieurs centaines de clubs répartis dans une soixantaine de départements.

KparK n’est pas le seul acteur à faire du sponsoring du sport amateur un levier de communication de dimension nationale. D’autres annonceurs ont décidé de miser fortement sur ce canal de communication en structurant leurs démarches en interne, en misant sur des partenariats avec les principales fédérations du pays – à l’image d’Orange via ses accords de sponsoring avec la FFF et la FFR – ou encore en sollicitant des acteurs spécialisés mobilisant des communautés dans le monde amateur comme SportEasy. La sportech tricolore a dernièrement donné naissance au programme SportEngagement, permettant à des acteurs comme Vbet, Kard ou encore Nerf – cette dernière va lancer à la rentrée une importante opération en soutien du football amateur – de réaliser des premiers investissements d’ampleur dans le sport amateur français.

« Les marques désirent intégrer un axe RSE fort à leur stratégie de développement et de communication. Elles veulent davantage s’investir socialement. S’associer aux valeurs du sport amateur – qui fonctionne avec des petits moyens et grâce à la générosité des bénévoles – répond bien à cette aspiration. Par ailleurs, certains annonceurs parviennent à utiliser le sport amateur comme un puissant levier de marketing local. Burger King est très fort en la matière avec son ingénieux programme, Mon Blason, qui permet de générer du drive to store avec les licenciés des clubs sponsorisés. Madewis effectue également un travail remarquable dans le sport amateur français. C’est un acteur très engagé qui déploie des moyens pour organiser de grands événements notamment à destination des jeunes licenciés » décrypte Andy Fournié, Head of Brand Partnerships chez SportEasy.

Des campagnes qui suscitent un fort engouement auprès des associations sportives

Envie de lire cet article en intégralité ? Devenir membre d'Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Consulter nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média singulier


  • Les professionnels recommandent Ecofoot

    "Les contenus d'Ecofoot sont variés, de qualité et visionnaires. C'est un outil idéal de veille"

    Antoine Miche - Président - Football Ecologie France

    Déjà abonné à Ecofoot Premium ?


    Magazine N°89


    Sponsoriser le sport amateur : un levier de plus en plus séduisant pour les annonceurs ?

    To Top
    Send this to a friend