Merch'

Sport à l’Affiche : l’esthétisme au service de la passion du sport

Photo Sport à l'Affiche

Concevoir et commercialiser un objet de décoration d’intérieur dans l’univers du sport. C’est le challenge que cherche à relever Sport à l’Affiche en proposant des affiches Made in France au graphisme unique mettant en avant l’histoire ou des temps forts des principales organisations sportives hexagonales. En deux ans d’activité, la jeune entreprise niçoise a déjà su s’imposer comme un acteur qui compte en nouant des accords de licensing avec plusieurs belles marques du sport français. Mais l’aventure ne fait que démarrer…

Rares sont les articles en lien avec le sport à figurer en bonne place sur la marketplace de Maisons du Monde. Une preuve supplémentaire qui illustre le défi relevé par Sport à l’Affiche : proposer un produit de décoration d’intérieur élégant incarnant la passion pour le sport. C’est en tout cas la philosophie qui anime Thomas et Leonard Mercier depuis le début de l’aventure. Les deux frères niçois, Co-Fondateurs de Sport à l’Affiche, ont lancé leur activité en avril 2020, en plein premier confinement, avec une idée en tête : créer une offre complémentaire à celle proposée dans les boutiques officielles des organisations sportives et dont les affiches trônent fièrement au milieu du salon des passionnés de sport.

« On voulait absolument lancer un produit pour les fans de sport mais en rupture par rapport à l’offre classique en merchandising. Dans un univers comme le football, le produit phare est bien entendu le maillot. Et les clubs développent à côté une offre d’accessoires et de vêtements traditionnellement pensés pour être portés au stade. En revanche, ils vendent peu de produits à exposer chez soi. L’affiche permet de traiter le sport avec un côté esthétique en devenant un vrai objet de décoration d’intérieur. En plus, c’est un produit tendance. On en trouve de plus en plus dans les boutiques de décoration. Parler de sport à travers l’affiche, cela va de soi » explique Thomas Mercier en revenant sur la genèse de l’aventure.

Les premiers prototypes dessinés par Leonard Mercier – retraçant l’histoire de clubs de Ligue 1 via une série de maillots emblématiques – et commercialisés sur la plateforme e-commerce de Sport à l’Affiche rencontrent immédiatement un certain succès. « Au lancement, pour faire connaître notre produit, on menait des petites campagnes de Social Ads. On investissait environ 5€ par jour et on parvenait déjà à boucler des ventes. Entre avril et septembre 2020, on enregistrait entre 1 et 5 ventes par jour. On sentait de la traction pour nos premiers produits. Régulièrement, des fans de foot nous demandaient de reproduire le concept de notre affiche aux couleurs de leur club » se remémore alors Thomas Mercier. Une mission à laquelle vont rapidement s’atteler les deux frangins. Une offre composée d’une quarantaine d’affiches – avec une ouverture sur de nouvelles disciplines sportives – sera proposée sur la boutique e-commerce de Sport à l’Affiche dès la fin de l’année 2020.

Affiche OGC Nice – Sport à l’Affiche

Et les ventes vont réellement commencer à décoller en novembre 2020 avec la perspective des fêtes de fin d’année. « Très rapidement, on va s’apercevoir qu’environ 2/3 de nos commandes répondent à un besoin d’offrir un cadeau. Nous étions conscients de cette particularité car notre produit coche beaucoup de cases pour répondre à ce besoin : il est original, de qualité, Made in France… Mais on ne s’attendait pas forcément à de telles proportions » analyse Thomas Mercier.

La négociation des accords de licensing au cœur des enjeux

Basculant à temps plein dans l’aventure Sport à l’Affiche dès le dernier trimestre 2020, les deux Co-Fondateurs parviennent à entretenir la dynamique de croissance de leurs activités tout au long de l’année 2021. Sur le dernier exercice écoulé, Sport à l’Affiche a ainsi édité plus de 15 000 affiches, profitant notamment des premières collaborations menées dans l’univers B2B pour doper ses ventes. Sur son site officiel, l’entreprise affiche un taux de conversion moyen annuel de 2%, avec un indicateur qui s’envole pour les fêtes de fin d’année.

Face à l’augmentation des volumes et à l’accroissement des activités, les deux frères décident en début d’année 2021 de professionnaliser l’activité en cherchant à signer leurs premiers accords de licensing dans le sport français. Après plusieurs mois d’intenses discussions, Sport à l’Affiche réalise plusieurs belles prises en signant des premiers partenariats avec… le Paris Saint-Germain ou encore France Rugby !

Envie de lire cet article en intégralité ? Devenir membre d'Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Consulter nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média singulier


  • Les professionnels recommandent Ecofoot

    "La force d’Ecofoot est la précision des contenus et leur utilité pour chacun des acteurs de l’écosystème du sport francophone"

    Jérémy Moulard - Sport Management Researcher - Université de Lausanne

    Déjà abonné à Ecofoot Premium ?


    Magazine N°88


    Sport à l’Affiche : l’esthétisme au service de la passion du sport
    To Top
    Send this to a friend