Droits TV

Rude bataille pour acquérir les droits TV du foot féminin !

hausse droits tv football féminin
Mitch Gunn / Shutterstock.com

L’intérêt des diffuseurs pour le football féminin ne cesse de grandir en France, matérialisant à nouveau le dynamisme affiché par la discipline.

La Fédération Française de Football va-t-elle parvenir à fortement revaloriser les droits TV du football féminin hexagonal ? A priori, la réponse devrait être positive à en croire les informations relatées aujourd’hui par le quotidien L’Equipe.

Alors que la FFF a lancé dernièrement un appel d’offres concernant la commercialisation des rencontres de l’équipe de France féminine pour la période 2018-23 et des matchs de D1 féminine concernant le cycle 2018-21, les deux lots attisent la convoitise des différents diffuseurs hexagonaux.

Concernant les droits TV des Bleues, M6 serait en pôle position pour récupérer la mise. Le groupe dirigé par Nicolas de Tavernost aurait proposé une offre bien supérieure aux 100 000 € par rencontre actuellement déboursés par C8, chaîne appartenant au groupe Canal + et détentrice actuelle des droits.

Néanmoins M6 doit encore faire face à la concurrence de… Canal + et de SFR Sport, qui n’auraient pas encore dit leur dernier mot à ce sujet. Si les offres paraissent désormais fermes, Noël Le Graët doit encore demander des précisions aux diffuseurs quant au suivi qui sera effectué des Bleues par chacun des candidats intéressés.

La D1 féminine attire également les diffuseurs !

Concernant la diffusion de la D1 féminine, plusieurs acteurs auraient également manifesté leur intérêt pour la diffusion de cette compétition. La finale 100% française de la Champions League de la saison dernière, opposant l’OL au PSG, a certainement aiguisé l’appétit des groupes de TV payante.




 

Ainsi, Canal + et BeIN Sports auraient soumis des offres pour acquérir la compétition. Actuellement, la D1 féminine est diffusée par Eurosport. France Télévisions dispose également d’un lot. Deux acteurs qui déboursent au total 200 000 € par saison pour retransmettre la compétition.

Néanmoins, le montant de l’enchère ne sera pas la seule donnée analysée par la FFF pour attribuer les droits de la D1 féminine. Dans l’idéal, la Fédération aimerait trouver un acteur qui s’engage à diffuser toutes les rencontres de la compétition. Un engagement qui permettrait de conférer une visibilité importante à l’ensemble des équipes de D1 féminine, facilitant ainsi la quête de sponsors.

Des décisions définitives concernant l’attribution des différents lots sont attendues pour le milieu de la semaine.

Articles populaires

To Top
Tweetez11
Partagez31
Partagez29

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer