Economie

Classement des clubs endettés de Premier League

Ecofoot dresse aujourd’hui un état des lieux de l’endettement des clubs de Premier League à l’issue de la saison 2010/11. La situation financière des clubs Outre-Manche est préoccupante et l’arrivée du fair-play financier pourrait faire peur à de nombreux clubs en déficit depuis de nombreuses années.

Le club le plus endetté de Premier League est Manchester United. Le club devait à la fin de l’exercice 2010/11 plus de 308 millions de livres soit 386 millions d’euros à divers établissements financiers du Royaume-Uni. En déficit chronique pendant de longues années, Manchester United fait désormais attention à ses finances et commence à réduire petit à petit sa dette. Le club clôture depuis quelques années les exercices en positif ce qui permet de renflouer des caisses bien vides. Mais à raison d’un excédent ne dépassant pas 10% de la dette totale par an, les Red Devils n’ont pas encore totalement remboursé leurs dettes.

Le club londonien de Fulham se retrouve à la deuxième place de ce classement avec un endettement avoisinant les 200 millions de livres. Ce club paie les folies réalisées au début des années 2000 quand il avait à sa tête comme entraineur Jean Tigana. Le président du club Mohamed Al-Fayed a attaqué son entraineur de l’époque au sujet du transfert de Steve Marlet en provenance de l’Olympique Lyonnais pour 11,5 millions de livres.

Manchester City ne figure qu’au 12ème rang

Newcastle complète le podium en pointant au troisième rang avec une dette supérieure à 130 millions de livres. Les Magpies paient très chers leur descente en deuxième division anglaise. Mais le club est reparti sur des bases saines avec une bonne réussite sportive. Il devrait réduire sa dette très rapidement dans les années à venir.

La situation d’Aston Villa est beaucoup plus préoccupante. Actuellement au 4ème rang avec une dette supérieure à 113 millions de livres, celle-ci a surtout lourdement augmenté ces dernières années avec une réussite sportive en berne. Voulant se qualifier pour la Ligue des Champions, Aston Villa a terminé l’exercice 2010-11 seulement à la 9ème place et jouant le maintien une bonne partie de la saison. Désormais, le club de Birmingham doit vendre ses meilleurs éléments chaque saison pour combler une partie du déficit. Le départ d’Ashley Young pour Manchester United en est le dernier exemple.

Arsenal est 6ème avec un déficit inférieur à 100 millions de livres. L’endettement des Gunners est jugé utile par les spécialistes car il a servi à la construction du nouveau stade l’Emirates. Avec un bilan financier positif chaque saison, le club londonien possède des structures financières saines. Il devance Chelsea qui ne figure qu’au 7ème rang. L’actionnaire n’hésite pas à mettre la main à la poche quand la dette devient élevée. Et Manchester City ne pointe qu’au 12ème rang pour les mêmes raisons.

Enfin, deux clubs anglais ne possèdent pas de dettes et ont même des actifs à la banque. C’est le cas de Blackpool qui a 8 millions de livres d’économie. Et les économies de Wolverhampton s’élèvent même à 25,5 millions de livres. Cependant, Blackpool est descendu à l’issue de la saison 2010/11 et Wolverhampton sera l’an prochain également en Championship…

[table id =19 /]

Google Plus

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez61
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer