Marketing

Instagram, un réseau social devenu indispensable pour les clubs de foot ?

instagram football
Ink Drop / Shutterstock.com

Avec plus de 500 millions d’utilisateurs quotidiens aujourd’hui, Instagram a accompli un sacré bout de chemin depuis sa création en octobre 2010. En moyenne 100 millions de photos ou vidéos sont postées chaque jour sur ce réseau social. Axé sur le côté visuel, Instagram s’impose désormais comme un outil indispensable dans la stratégie de communication des clubs de football. Décryptage par Guillaume Monteiro.

S’étant imposé comme le réseau social de référence de l’univers photographique, Instagram est devenu peu à peu une vitrine digitale pour les clubs de football, leur permettant notamment de partager des clichés de la vie quotidienne des joueurs. Enregistrant un taux d’engagement moyen bien plus élevé que sur Facebook, ce canal permet aux clubs de développer et cultiver une certaine proximité avec leurs supporters, notamment auprès des jeunes générations, très friands de ce réseau.

Ainsi, les clubs de Ligue 1 ne s’y trompent pas en musclant de plus en plus leur stratégie d’animation sur ce réseau social, en multipliant notamment les opérations via des hashtags dédiés. Un des précurseurs dans ce domaine, les Girondins de Bordeaux avaient mis en place dès 2014 leur animation #GirondinsHolidays, encourageant ainsi les supporters à publier leurs photos de vacances avec le maillot des Girondins en utilisant ce hashtag dédié. Les meilleures photos avaient ensuite directement été publiées sur le compte officiel du club. Une animation qui a ainsi favorisé la visibilité du club, tout en mettant le supporter en avant à une période creuse de la saison.

D’autres clubs n’hésitent pas à faire appel à des « Instagrameurs » influents de leur région pour renforcer leur visibilité sur le réseau social. C’est notamment le cas de l’Olympique Lyonnais qui, régulièrement, convie des influenceurs de renom au Groupama Stadium, pour notamment faire découvrir les nouvelles activités mises en place lors des jours de match. Une initiative qui permet de diffuser un aperçu de l’expérience spectateur sur le réseau social.

Du côté de la Ligue 2, les clubs regorgent également d’imagination pour animer au mieux leur compte Instagram. Au mois de juin dernier, le HAC a notamment organisé une chasse aux trésors dans son agglomération pour dévoiler ses nouveaux maillots. Une partie des indices avait été publiée sur Instagram. Une mécanique qui a permis de valoriser son nouvel équipement et son territoire, tout en générant des interactions avec les fans.

Concernant la hiérarchie internationale, le classement du nombre d’abonnés est largement dominé par les deux géants de Liga. Et le FC Barcelone, et le Real Madrid ont franchi la barre des 50 millions d’abonnés. Manchester United se classe au troisième rang avec « seulement » une communauté de 19,9 millions de followers. A noter que le club mancunien encourage également ses joueurs à faire le buzz sur le réseau social. Cet été, Manchester United a notamment donné son assentiment concernant une vidéo mettant en scène Paul Pogba et Romelu Lukaku, alors que le transfert n’avait pas encore été officialisé.

See you tomorrow in training @rlukaku9 #bienvenue #AgentP🕵🏽

Une publication partagée par Paul Labile Pogba (@paulpogba) le

Globalement, les joueurs de foot sont également très friands de ce réseau social. Il n’est alors pas rare de voir certains footballeurs posséder plus d’abonnés que leur propre club ! C’est notamment le cas de Cristiano Ronaldo, qui compte plus de deux fois plus d’abonnés que le Real Madrid, pourtant leader de la hiérarchie européenne.

Certains joueurs profitent d’ailleurs de leur importante communauté sur Instagram pour directement faire passer des messages, sans passer par leur club ou la presse. Lors de la dernière période estivale, Pierre-Emerick Aubameyang avait notamment clairement clamé son envie de rejoindre le Milan AC alors que Neymar Jr avait posté une photo « énigmatique » avant la conclusion de son transfert au PSG. Une communication directe « joueurs / fans » que les clubs devront prendre de plus en plus en considération…

Par Guillaume Monteiro

Ecofoot.fr a besoin de vous !

Pour maintenir sa qualité rédactionnelle et l'accès au plus grand nombre, Ecofoot.fr a besoin de votre soutien financier. Sans vous, l'aventure d'un média indépendant ne peut exister !

Pour seulement 3€, vous permettrez de pérenniser Ecofoot tout en recevant une contrepartie intéressante. Paiement sécurisé via Paypal.




Articles populaires

To Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer