GF38 RSE
Interview

GF38, la RSE comme facteur de cohésion

Icon Sport

Comment réaménager son organisation pour accorder une place plus importante aux problématiques sociétales et environnementales ? Cette réflexion a été menée par le Grenoble Foot 38 lors de son retour en Ligue 2 en 2018. Au cours des trois dernières saisons, le club isérois est fortement monté en puissance dans sa politique RSE, inscrivant ses opérations dans une démarche cohérente et en accord avec les besoins de son territoire. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot, Alexis Sandre, Responsable Communication et Relations Presse du GF38, revient en détail sur la structuration de la politique RSE du club grenoblois. Propos recueillis par Karim Ghariani.

Quelle place occupent aujourd’hui les questions sociétales et environnementales dans la vie du GF38 ?

Ces dernières années, le club est monté en puissance sur les thématiques RSE. Lors de notre retour en Ligue 2, en 2018-19, nous avons dû nommer en interne un référent RSE conformément aux exigences de la Ligue de Football Professionnel. Occupant le poste de Responsable Communication et des Relations Presse, j’ai alors également récupéré cette attribution au sein du club. C’est très important d’être polyvalent. Car le GF38 réunit l’une des plus petites équipes administratives de Ligue 2 : nous ne sommes qu’une dizaine de salariés.

Lors de notre retour au sein du monde professionnel, nous participions aux journées LFP essentiellement pour prendre des informations sur les bonnes pratiques et être au courant des grandes thématiques du moment pour pouvoir décliner les actions au niveau du club. Mais nous n’étions pas encore outillés pour pouvoir développer de grands projets d’envergure. Nous manquions alors de temps et de moyens humains. Mais nous avons quand même réussi à mettre en place des premières actions à notre niveau.

Très rapidement, notre direction nous a encouragés à poursuivre nos efforts pour développer la politique RSE du GF38. Notre Président, Stéphane Rosnoblet, s’est impliqué personnellement sur certains dossiers, en prenant directement contact avec des associations pour initier des projets. C’est ainsi que nous avons mené des opérations avec l’association « Bouchons 74 », visant à récupérer et recycler les bouchons en plastique pour produire des fauteuils pour les personnes en situation de handicap. Ce n’est pas commun de voir des dirigeants de club s’impliquer personnellement dans de tels projets. Certains de nos partenaires nous ont également poussés à renforcer nos engagements, en prenant notamment part à certaines actions. Lors de leurs échanges avec notre service commercial ou la direction, ils font régulièrement part de leur enthousiasme au sujet de la montée en puissance du GF38 sur les sujets sociétaux et environnementaux. On peut dire qu’il existe aujourd’hui au club un véritable élan général autour de la RSE.

Quelles sont les thématiques spécifiquement ciblées par le GF38 dans sa politique RSE ? Comment les avez-vous choisies ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°81


    GF38, la RSE comme facteur de cohésion
    To Top
    Send this to a friend