FF Judo
Interview

« Renforcer la pratique du judo au cœur des territoires »

Icon Sport

Avec la fermeture des dojos, la Fédération Française de Judo subit de plein fouet les conséquences de cette crise sanitaire en enregistrant une baisse très sensible de son nombre de licenciés. Malgré les difficultés, la nouvelle direction de la FF Judo ne compte pas baisser les bras. Elle prépare un plan d’action visant à reconquérir les licenciés perdus dès la rentrée 2021 tout en songeant à franchir significativement le seuil des 500 000 pratiquants à moyen terme. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot, Sébastien Nolesini, Directeur Général, fait un point sur l’impact de la crise sur les activités de la FF Judo tout en évoquant les futurs projets de la fédération. Propos recueillis par Anthony Alyce et Karim Ghariani.

Quel est l’impact de la crise sanitaire sur les activités de la Fédération Française de Judo ? La FF Judo a-t-elle enregistré une importante baisse de licenciés en cette saison 2020-21 ?

Le judo a été sévèrement touché par la crise sanitaire. Les dojos sont fermés depuis plusieurs mois à la population. Seuls les sportifs de haut niveau sont autorisés à pratiquer le judo en cette période difficile. Nous avons ainsi enregistré une baisse de 160 000 licenciés en cette saison 2020-21 ! L’an dernier, nous recensions 500 000 licenciés au sein de nos différents clubs affiliés. Cette année, nous n’en comptons plus que 340 000.

Cette évolution a de lourdes répercussions sur nos activités. Sur les 5 400 clubs affiliés à la FF Judo, nous estimons que 300 clubs ne rouvriront pas leurs portes à la rentrée prochaine. Suite à son élection à la tête de la FFJDA au mois de novembre dernier, Stéphane Nomis a immédiatement pris la décision avec son équipe de réduire le budget de fonctionnement de la fédération pour éviter de subir de graves conséquences. Se situant initialement autour de 30 M€, nous avons ainsi ramené le budget à 24 M€. Cette décision a bien évidemment des répercussions sur le fonctionnement de la FFJDA mais elle est impérative pour surmonter cette période de crise.

La FF Judo a-t-elle mis en place un plan de soutien pour aider les clubs en cette période d’inactivité ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°78


    « Renforcer la pratique du judo au cœur des territoires »
    To Top
    Send this to a friend