Interviews

« Chaque année, nous tentons de faire grandir un peu plus le SPORTEM »

sportem interview christophe rousseau
Sportem

Devenu un événement incontournable pour les professionnels du secteur, la 4ème édition du Salon Européen du Marketing Sportif (SPORTEM) sera organisée les 19 et 20 mars prochains au Parc des Princes. Partenaire de l’événement, Ecofoot.fr s’est entretenu avec Christophe Rousseau, Fondateur de l’agence 3ème ligne et Organisateur du Sportem, au sujet des thèmes abordés lors de cette nouvelle édition du salon.

Quels seront les thèmes abordés lors du cycle de conférences organisé en cette 4ème édition du Sportem ? Comment ont-ils été sélectionnés ?

Cette année nous aborderons 3 thèmes principaux : l’implication des GAFAN sur le marché du sport et les différentes initiatives initiées ces derniers mois comme la diffusion de contenus sportifs, le fan engagement où comment développer, monétiser et entretenir sa fanbase et enfin le brand management en mettant en exergue certaines marques qui sont issues initialement de l’univers du sport et qui sont devenues des marques lifestyle en s’ouvrant à d’autres horizons.

Notre sélection est assez simple, nous identifions les thèmes qui anticipent le changement et dont les ayants droit peuvent s’inspirer afin d’optimiser leur propre fonctionnement ou d’imaginer leur évolution à court terme.

Combien d’exposants sont attendus pour cette nouvelle édition au Parc des Princes ? Quels seront les univers représentés ?

Nous devrions clôturer à plus d’une cinquantaine de stands déclinant tous les secteurs du sport marketing et plus spécifiquement du développement des revenus commerciaux, notamment le merchandising, le digital regroupant les développeurs d’applications et agences conseils, le fan engagement ou la gestion de base de données…

Combien de visiteurs sont attendus sur le salon ? Tous les clubs professionnels français seront-ils au rendez-vous ? Parvenez-vous à attirer des représentants des clubs étrangers ?

Chaque année nous tentons de faire grandir un peu plus le SPORTEM. L’an dernier nous avons attiré plus de 600 visiteurs sur les 2 journées d’événement. Cette année, nous tablons sur 750. Sachant que comme les 3 éditions précédentes, nous devrions accueillir la majorité des ayants droit français des sports majeurs, les fédérations et les agences mais aussi un grand nombre de clubs anglais, allemands, belges, néerlandais…

L’an dernier nous avons attiré plus de 600 visiteurs sur les 2 journées d’événement. Pour cette nouvelle édition du SPORTEM, nous tablons sur 750Click to Tweet

Cette année nous organisons le SPORTEM en même temps qu’une réunion majeure des clubs de football européens se tenant au Parc des Princes, la European Football for Development Network. Nous avons mis en place un partenariat avec cette institution qui laisse présager un nombre non négligeable de clubs étrangers sur le salon – (l’EFDN compte plus de 50 membres issus des clubs professionnels européens).

A noter également que la billetterie pour le salon, c’est-à-dire pour le 20 mars, est gratuite pour les ayants droit sportifs professionnels.

L’an dernier, vous nous aviez confié votre volonté d’organiser de nouvelles éditions du Sportem à l’international. Où en est aujourd’hui le projet ?

Nous avançons sérieusement sur un SPORTEM AFRICA en 2018 à Abidjan en partenariat avec le ministère des sports ivoirien. Parallèlement, nous continuons toujours d’avancer avec les propriétaires du Spartak Moscou pour un SPORTEM RUSSIA vraisemblablement après la Coupe du Monde FIFA 2018 et nous avons des opportunités depuis peu en Inde.

Pour accéder à la billetterie de l’événement : https://sportem.fr/fr/visiteurs.html

Articles populaires

To Top
Tweetez8
Partagez18
Partagez83

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer