basket français
Interview

« Les annonceurs s’intéressent au basket français pour ses valeurs »

Romain Biard / Shutterstock.com

Le basket professionnel français risque-t-il de connaître une nette baisse de ses revenus de sponsoring en raison de la récession économique ? Alors que les recettes issues des partenariats représentent une part non-négligeable dans le modèle économique des clubs professionnels, certains dirigeants de Jeep Elite craignent une réduction de budget pour la saison prochaine en raison notamment du non-renouvellement de certains partenariats de sponsoring. Pour Clément Tropres, Directeur Exécutif de la régie Sport&Co, les solides atouts du basket professionnel français pourraient convaincre les sponsors de continuer à miser sur cette discipline. Entretien.

Plusieurs dirigeants du basket professionnel français nous ont dernièrement confié leurs inquiétudes quant aux conséquences économiques à moyen terme de la crise du COVID-19. Certains clubs envisagent une baisse de budget pour la saison 2020-21 de 25% en raison d’une sévère contraction de leurs revenus de sponsoring. Avez-vous déjà eu des retours des annonceurs avec lesquels vous collaborez ? Certains annonceurs commencent-ils à remettre en cause leurs engagements en raison de la crise économique à venir ?

En tant que régie commerciale d’institutions et de clubs, nous sommes en relation permanente avec nos partenaires. Premièrement, nous nous assurons qu’ils vont bien et qu’aucun problème de santé ne les touche. C’est bien le plus important.

Ensuite, nous discutons et avançons petit à petit au gré des décisions gouvernementales et des problématiques quotidiennes de chacun. C’est dans ces moments que la notion de « partenaire » prend tout son sens. La bienveillance réciproque des partenaires du basket et des clubs permettra, je l’espère, de traverser ce moment en limitant au maximum les dégâts.

Pour le moment, il est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions économiques sur le sujet. Une « crise » telle que vous la décrivez est bien évidemment source de mauvaises nouvelles mais elle doit également nous permettre de déclencher de nouvelles opportunités pour optimiser, innover, créer et nous réinventer.

Avant l’irruption de la crise, quelle était la dynamique en matière de revenus de sponsoring au sein du basket professionnel français ? Quels sont les atouts du basket professionnel français pour convaincre les annonceurs d’investir dans cette discipline ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°68


    « Les annonceurs s’intéressent au basket français pour ses valeurs »
    To Top

    Send this to a friend