CNOSF
Interview

« La RSO est loin d’être une nouveauté pour le Mouvement sportif »

Icon Sport

Comment le CNOSF accompagne-t-il les acteurs du mouvement sportif français dans l’élaboration et la mise en place de leur politique RSE/RSO ? Lors d’un entretien accordé à Ecofoot.fr, Paul-André Tramier, membre du Conseil d’administration du CNOSF en charge de la RSO, des sports de nature et des équipements, et Audrey Wittersheim, Chargée de Mission Développement Durable et Sports de Nature, reviennent sur la stratégie mise en place par le CNOSF pour favoriser la prise en compte des sujets sociétaux et environnementaux au sein du mouvement sportif tout en évoquant les futurs projets RSO de l’institution. Propos recueillis par Karim Ghariani.

Quelle place occupent aujourd’hui les thématiques environnementales et sociétales au sein du CNOSF ?

Le Comité National Olympique et Sportif (CNOSF) porte depuis de nombreuses années des ambitions fortes en matière d’utilité sociale et de responsabilité sociétale (RSO), engagements historiques du mouvement sportif.

Cet engagement s’est renforcé ces quatre dernières années pour accompagner au mieux le mouvement olympique et sportif à intégrer l’écoresponsabilité dans ses stratégies de développement. D’autant plus que, depuis plus d’un an aujourd’hui, la crise de la COVID-19 touche fortement les activités du Mouvement olympique et sportif, en France comme ailleurs. Cette pandémie se joint à d’autres grands bouleversements et évolutions observés au sein de notre société : accroissement des inégalités sociales et territoriales, augmentation de la sédentarité, aggravation des événements météorologiques, dégradation de la biodiversité, pollutions diverses, pour ne citer que ceux-ci. Force et de constater que ces problématiques actuelles ne cessent de prendre de l’ampleur et impactent directement ou indirectement les organisations et activités sportives.

Derrière l’urgence de la situation, il est désormais primordial de conforter ces orientations et de faire évoluer les stratégies et les plans d’actions des organisations sportives, d’anticiper les changements, de penser de manière systémique et local en choisissant les priorités sur lesquelles se mobiliser, tant individuellement que collectivement, afin de répondre aux enjeux présents et futurs et assurer un développement écoresponsable et pérenne des activités sportives.

La Responsabilité Sociétale (RSO), telle qu’appréhendée par le CNOSF ces dernières années, est donc aujourd’hui une opportunité et un moyen pour le Mouvement sportif de renforcer sa démarche d’amélioration continue, de faire évoluer ses activités tout en étant au plus près des besoins et attentes de ses parties prenantes (pratiquants, structures adhérentes, partenaires, collaborateurs et bénévoles…). Pour ce faire, le CNOSF est devenu un « catalyseur », un facilitateur et un accompagnateur.

A partir de quand le CNOSF a-t-il commencé à réellement structurer sa démarche RSO ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°82


    « La RSO est loin d’être une nouveauté pour le Mouvement sportif »
    To Top
    Send this to a friend