Interviews

« Nous souhaitons pérenniser les Chamois Niortais en L2 »

interview geoffrey maillou développement chamois niortais

Alors que la direction des Chamois Niortais travaille actuellement sur plusieurs projets de modernisation de ses infrastructures – construction d’un nouveau stade, mise en place d’un pôle de vie autour des activités du CNFC – Ecofoot.fr s’est entretenu avec Geoffrey Maillou, nouveau Directeur Administratif et Financier du club, afin de faire le point sur l’avancée des différents dossiers.

Début juillet, la Communauté d’Agglomération du Niortais (CAN) et la ville de Niort ont présenté leur projet de restructuration du complexe sportif de la Venise Verte avec la construction d’un nouveau stade de 8 500 places exploité par les Chamois Niortais. Ce projet est-il conforme aux aspirations du club ?

Le club travaille depuis plusieurs années sur un projet de nouveau stade. En interne, nous avions imaginé plusieurs projets. Puis, après avoir examiné les différentes pistes, nous avons décidé de rester au sein du complexe de la Venise Verte.

Le projet qui a été présenté au mois de juillet dernier correspond pleinement à nos attentes. Le cahier des charges que nous avions transmis aux collectivités est respecté. Le projet prévoit bien deux sites distincts, un pour l’athlétisme et un autre dédié à nos activités. Le projet – même s’il faut encore l’affiner – est conforme aux discussions que nous avions eues avec les différentes collectivités et la société Ekiden, mandatée pour réaliser l’étude de faisabilité.

Le club bénéficiera-t-il de l’exploitation exclusive de la future enceinte ?

Pour le moment, le montage juridico-financier n’est pas encore arrêté. Il est trop tôt pour évoquer une éventuelle exploitation « exclusive » du nouveau stade. Les négociations évolueront en fonction des éléments du projet financés par le club. Par exemple, les discussions au sujet du loyer annuel payé par les Chamois Niortais n’ont pas encore démarré.

Toutefois, les négociations s’engagent bien. Nous devrions bénéficier d’un droit d’usage du stade conforme à nos attentes, nous permettant de développer de nouvelles ressources.

Quel est le montant alloué au projet de restructuration du complexe sportif de la Venise Verte ? Comment sera-t-il financé ?

Une enveloppe globale de 20 M€ sera allouée au projet. Et elle comprend un budget estimé entre 1,5 et 2 M€ pour réaménager le stade René Gaillard, qui sera à terme dédié à l’athlétisme.

Concernant le financement du stade, la Communauté d’Agglomération du Niortais portera le projet. Elle sera soutenue par les autres collectivités locales. Le Chamois Niortais FC va évidemment contribuer au montage financier. Mais cela devrait surtout concerner l’aménagement de la partie hospitalités/entreprises. La mise en place d’infrastructures dédiées aux activités B2B aidera le club à développer ses recettes, notamment les revenus hors matchs.

Quand vous évoquez l’organisation d’événements hors matchs, à quel type d’événements faîtes-vous référence ?

Il s’agit des événements B2B, c’est-à-dire les séminaires et autres réunions. La demande est déjà forte à ce sujet. Mais nous avons du mal à la satisfaire en raison de la vétusté de notre outil. Notre nouveau stade nous permettra assurément de développer cette source de revenus.

En parallèle des activités B2B, nous explorons également d’autres pistes. Pour nous, le complexe de la Venise Verte ne doit pas être exclusivement destiné à la pratique du football et de l’athlétisme. Nous aimerions développer une offre globale de sports/loisirs, à destination du grand public. Le projet est à l’étude.

Outre la restructuration du complexe de la Venise Verte, la direction du Chamois Niortais FC a également évoqué dernièrement un projet de construction d’un pôle de vie, intégrant le siège social et les centres d’entraînement et de formation en un même lieu. Le club a-t-il avancé sur ce projet ? Ce projet est-il chiffré ?

Le projet avance bien. Trois sites sont actuellement étudiés pour y implanter notre futur centre de vie. Un arbitrage doit être réalisé pour choisir le lieu qui optimisera au mieux le fonctionnement du club.

Le coût global du projet est estimé entre 9 et 10 M€. Pour financer cette nouvelle infrastructure, nous serons soutenus par des partenaires privés et certaines collectivités présentant un intérêt pour les enjeux de formation/scolarité.

A quelle échéance le club pourra-t-il disposer de ses nouvelles infrastructures ?

Un plan en trois étapes a été défini par la Communauté d’Agglomération du Niortais. La première phase sera dédiée à la construction du nouveau stade. Puis, les travaux de réaménagement du stade René Gaillard seront lancés. Enfin, la dernière partie concernera l’aménagement des extérieurs, dont notamment la construction de parkings.

plan projet rénovation venise verte chamois niortais

Le temps de construction du nouveau stade est estimé entre 3 et 4 ans. Au club, nous travaillons avec la Communauté d’Agglomération du Niortais pour ramener le délai de construction à 3 ans. En optimisant le projet architectural, il est possible de gagner du temps.

Les déménagements des centres d’entraînement et de formation auront lieu en parallèle de la première phase du projet. La construction ou la modernisation des bâtiments – en fonction du projet retenu – devra être bouclée au moment de la livraison de notre nouveau stade. Nous essayons d’harmoniser les deux calendriers.

Une fois les différents projets livrés, quelles seront les nouvelles ambitions du Chamois Niortais FC ?

En développant nos ressources, nous aurons les moyens de transformer le Chamois Niortais FC en un bon club de Ligue 2. Nous souhaitons pérenniser le club dans ce championnat, en terminant régulièrement à terme dans le premier tiers du tableau. Après, évidemment, la montée en Ligue 1 serait la cerise sur le gâteau. Mais ce n’est pas l’objectif prioritaire.

Les futurs projets du club renforcent-ils déjà l’attractivité du Chamois Niortais FC ?

Malgré le stade actuellement exploité, l’ensemble des équipes marketing et commerciales du club parviennent tout de même à développer les activités du CNFC. Nous nous servons notamment de notre stade René Gaillard pour mener des tests afin d’être prêts pour l’exploitation de notre futur stade.

Effectivement, le lancement d’un projet de nouveau stade permet de créer une nouvelle dynamique. Au niveau sportif, c’est toujours plus simple d’attirer un joueur quand vous pouvez présenter un plan concret de développement du club.

Concernant l’aspect économique, les partenaires actuels ont tendance à renforcer leur collaboration en voyant les choses bouger au club. De nouveaux sponsors s’intéressent également de plus en plus à nous en raison des différents projets évoqués dernièrement dans la presse.

Quels sont les objectifs sportifs des Chamois Niortais pour cette saison 2017-18 ?

Nous souhaitons obtenir notre maintien le plus rapidement possible à l’image de la saison passée. Après, une fois le maintien acquis, nous réviserons nos objectifs en fonction de nos temps de passage. Mais l’objectif prioritaire reste le maintien.

Source photos : Chamois Niortais

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer