Economie

Ligue 1 : classement des budgets 2017-18

budget ligue 1

La plupart des clubs de Ligue 1 affichent un budget en progression en cet exercice 2017-18. Mais les écarts continuent à progresser entre les cadors de Ligue 1 et les autres équipes du championnat.

La somme des budgets des 20 clubs de Ligue 1 dépassent la barre des 1,750 milliard d’euros en cet exercice 2017-18. Ce montant est en progression de plus d’une centaine de millions d’euros par rapport à la saison dernière (+8%). Une hausse conséquente alors que le championnat n’entre pas dans un nouveau cycle de droits TV.

Au total, douze clubs – hors promus – affichent une progression de budget par rapport à l’an dernier. Sans surprise, les plus fortes croissances concernent les clubs bénéficiant des budgets les plus conséquents.

[ssp id= »1835570187″ embed= »true » width= »100% »]

Ainsi, en cette saison 2017-18, le PSG devrait bénéficier d’un budget de fonctionnement excédant la barre des 550 M€. Un montant en hausse d’une dizaine de pourcent par rapport à l’an dernier. Le club de la capitale représente à lui seul plus de 30% du budget total de la Ligue 1 ! Mais le club parisien aura bien besoin de ce budget XXL pour couvrir la hausse de ses dépenses de fonctionnement et exceptionnelles liée au transfert et au salaire de Neymar Jr.

L’Olympique de Marseille fait également partie des hausses significatives de budget. Une hausse qui est notamment due à son changement d’actionnaire – l’équipe Louis-Dreyfus avait dessiné le budget 2016-17 avant que ce dernier n’évolue suite au rachat du club par Frank McCourt. Même si la nouvelle direction n’a pas communiqué officiellement les chiffres, le budget de l’OM version 2017-18 est évalué aux alentours de 160 M€.

Ligue 1 : les écarts financiers continuent à se creuser

A l’image du club phocéen, le LOSC bénéficiera également d’un budget en forte progression suite au rachat du club par l’homme d’affaires luxembourgeois, Gérard Lopez. Le budget du club nordiste se rapproche désormais de la barre des 100 M€ contre 75 M€ lors du précédent exercice.

Sans surprise, et à l’image des saisons précédentes, les écarts de budget continent à se creuser entre les meilleurs clubs nationaux et les autres formations hexagonales. Alors que les quatre premiers budgets de L1 représentaient 60% du budget total de la compétition en 2016-17, ce ratio s’élève désormais à 62%.

Toutefois, le niveau de budget ne conditionne pas intégralement les résultats sportifs. Le coefficient de détermination entre budget et nombre de points marqués en Ligue 1 n’était que de 0,45 l’an dernier.

L’OGC Nice en est certainement la meilleure illustration en achevant la saison dernière au troisième rang du championnat. Et le club azuréen continue de défier la logique financière en ce début de saison, en parvenant notamment à éliminer l’Ajax au 3ème tour préliminaire de C1, formation disposant pourtant d’un budget plus de deux fois supérieur à celui des Niçois.

Source photo à la Une : Wikipedia.org – CC BY-SA 4.0

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer