Economie

Pour Arsène Wenger, le transfert de Neymar Jr échappe à toute rationalité

wenger transfert neymar psg

En marge de la rencontre de Community Shield face à Chelsea FC, Arsène Wenger s’est longuement exprimé au sujet du montant déboursé par le PSG pour recruter Neymar Jr.

Les chiffres évoqués dans la presse ont sûrement donné le tournis au manager alsacien des Gunners. Alors que les sommes versées par le PSG pour enrôler Neymar Jr devraient entraîner une charge additionnelle de l’ordre de 100 M€ par exercice dans les comptes du club parisien, Arsène Wenger a longuement commenté le transfert de l’international brésilien en conférence de presse, vendredi dernier.

« Pour moi, le prix de ce transfert est la conséquence de ce type d’actionnariat. Cela a complètement bousculé le paysage du football au cours des 15 dernières années. Quand un pays possède un club de football, tout devient possible » a alors indiqué le manager français en conférence de presse.

Le transfert de Neymar Jr ne correspond pas à la philosophie financière adoptée par les Gunners au cours des dernières années. Sous la houlette d’Arsène Wenger, Arsenal FC affiche un résultat avant impôt positif depuis plus d’une décennie. Un bilan comptable qui fait notamment le bonheur des actionnaires d’Arsenal FC mais qui commence à agacer les supporters des Gunners. D’autant que le club londonien n’a plus remporté le championnat de Premier League depuis la saison 2003-04.

« J’ai toujours plaidé pour un football qui vit de ses propres ressources » a alors ajouté Arsène Wenger au cours de la conférence de presse, comme pour mieux justifier la gestion financière mise en place par les Gunners au cours des dernières années.

Le Bayern émet aussi des réserves concernant la stratégie du PSG

Si l’arrivée de Neymar Jr au PSG a suscité des réactions positives auprès de la quasi-totalité des joueurs et dirigeants de Ligue 1, Arsène Wenger n’a pas été le seul acteur du football européen à émettre des réserves quant à la stratégie employée par le Paris Saint-Germain.

[ssp id= »931242966″ embed= »true » width= »100% »]

Outre les vives réactions de l’état-major de LaLiga, certains dirigeants du Bayern Munich ont également sévèrement taclé la stratégie employée par le club parisien. « C’est plutôt un signe de faiblesse. Si je devais dépenser autant d’argent pour ne rien obtenir en retour, c’est surtout le signe que je n’ai pas bien travaillé en amont » a alors déclaré dernièrement Uli Hoeness, Président du Bayern Munich.

Ainsi, le coup de force réalisé par la direction parisienne lors de ce mercato estival ne laisse personne insensible, notamment au sein des grands clubs européens. Des dirigeants qui s’intéresseront certainement de très près au bilan comptable 2017-18 du club parisien…

Source photo à la Une : Flickr.com – CC BY-SA 2.0

To Top
Send this to a friend