Marketing

Liverpool FC contraint de mettre fin à un contrat de sponsoring face à la pression populaire ?

sponsoring liverpool fc chine
lev radin / Shutterstock.com

Face à la pression exercée par certains hommes politiques et des organisations non-gouvernementales (ONG), la direction de Liverpool FC aurait décidé de mettre fin à sa collaboration commerciale avec une société chinoise. Décryptage.

Internationaliser sa marque à coup de partenariats commerciaux signés au sein de la région ciblée est une stratégie très prisée par les grands clubs européens. Mais elle peut se transformer en véritable fiasco d’image si les considérations (géo)politiques sont bafouées.

Selon les informations rapportées par l’ONG Free Tibet, Liverpool FC aurait décidé de mettre fin à son contrat de sponsoring signé au mois de juillet dernier avec la société chinoise Tibet Water Resources Limited.

Alors que l’information n’a pas été confirmée par la direction de Liverpool FC, le logo de la firme chinoise n’apparaît plus sur les différents supports de communication des Reds. TWRL est notamment absent des programmes de match édités par Liverpool FC depuis le début de la saison 2018-19.

Liverpool FC – TWRL : un partenariat qui a suscité une vague de contestation

Société spécialisée dans la commercialisation d’eau en bouteille, TWRL extrait sa matière première des réserves en eau du Tibet. Une région contrôlée par le pouvoir central chinois alors qu’une partie de sa population continue de se référer au Dalaï-Lama, contraint à l’exil en Inde.

Abonnement Ecofoot Premium – S’abonner à notre version premium, c’est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot
  • Bénéficier de nos meilleurs contenus au format magazine
  • Soutenir le développement d’un média que vous appréciez




  • En signant un contrat de sponsoring avec TWRL, de nombreuses associations et ONG ont estimé que Liverpool FC légitimait le contrôle de la région par Pékin. Un partenariat qui a engendré une pétition hostile à l’encontre des Reds, recueillant plus de 80 000 signatures.

    Outre l’ONG Free Tibet, un groupe de 25 parlementaires britanniques a également décidé de se saisir de ce sujet. Une lettre a ainsi été envoyée à la direction des Reds, demandant au club de mettre fin à un partenariat qui ne correspond pas aux valeurs véhiculées par un club comme Liverpool FC.

    D’autres clubs de Premier League subissent des critiques pour leurs contrats de sponsoring

    Visiblement, Liverpool FC aurait cédé aux pressions lui demandant d’interrompre une telle collaboration commerciale. Face à l’enjeu d’image lié à ce dossier, les Reds ont préféré faire une croix sur un apport financier qui reste somme toute marginal par rapport aux revenus commerciaux globaux générés par les Reds.

    Liverpool FC n’est néanmoins pas le seul club de Premier League à avoir été sous le feu des critiques au cours des derniers mois concernant ses accords commerciaux. Outre les débats ayant agité les contrats signés avec les plateformes de betting, Arsenal FC a également suscité une vague de contestation lors de l’officialisation de son accord de sponsoring manche avec l’office du tourisme rwandais.

    Un contrat évalué à 30 M£ qui engendre quelques interrogations auprès de responsables politiques européens. Une polémique à laquelle les autorités rwandaises ont rapidement réagi en indiquant qu’un tel accord permettrait au pays de générer des revenus touristiques additionnels de l’ordre de 300 M£ pendant la durée du partenariat. Des calculs de rentabilité qui n’ont néanmoins pas mis fin aux débats.

    A vouloir capter (trop) rapidement des revenus commerciaux en provenance des marchés internationaux, certains clubs pourraient causer du tort à leur image. Un mauvais calcul à long terme, en somme.

    Articles populaires

    To Top

    Send this to a friend

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer