Stratégie

La MLS adoptera-t-elle un jour un système de promotions/relégations ?

MLS système relégations promotions

Alors que certaines voix commencent à s’élever aux Etats-Unis en faveur de l’introduction d’un système de promotions/relégations au sein du championnat de Major League Soccer, le Board du championnat nord-américain ne souhaite pas ouvrir de débat à ce sujet. Pour l’instant.

Les sports US cultivent les paradoxes. Alors que les Etats-Unis sont considérés, à tort ou à raison, comme la patrie du libéralisme économique – même si cette réputation a du plomb dans l’aile depuis l’élection de Donald Trump – les principales ligues du pays adoptent un système plutôt liées à une doctrine socialiste.

Et le championnat de Major League Soccer n’échappe pas aux principales caractéristiques liées aux compétitions US. Le championnat nord-américain est disputé par des franchises qui ne sont pas soumis au risque de la relégation. Pour pouvoir participer à la compétition, les propriétaires de franchises doivent monter un dossier tout en s’acquittant d’un droit d’entrée.

Les principales sources de revenus sont gérées de façon centralisée par le Board de la MLS (droits TV, contrat équipementier, principaux accords de sponsoring…), un salary cap est appliqué (même s’il a été assoupli via l’introduction du système des joueurs désignés) et un système de draft doit permettre de corriger les écarts de compétitivité sportive.

Néanmoins, certains influenceurs et hommes d’affaires impliqués dans le secteur sportif commencent à remettre en cause ce fonctionnement. Ces derniers militent notamment pour ouvrir la compétition, afin d’y intégrer un système de promotions/relégations à la sauce européenne.

Une compétition ouverte doperait-elle les recettes de la MLS ?

Riccardo Silva, fondateur de l’agence MP Silva et actionnaire de la franchise de Miami FC – évoluant en NASL – fait partie des personnalités souhaitant une évolution du fonctionnement du championnat de MLS.



« Je pense que la MLS serait le principal bénéficiaire de la mise en place d’un système méritocratique parce que cela stimulerait l’intérêt des fans, la qualité et l’engagement au sein de la compétition. Par conséquent, davantage de recettes commerciales seraient générées par la MLS et les autres championnats constituant la pyramide du football US » a alors récemment commenté Riccardo Silva.

Et les dirigeants du club de Miami FC ne se contentent pas d’exprimer leur point de vue dans les médias. Ces derniers ont décidé dernièrement de saisir le Tribunal Arbitral du Sport afin d’imposer à la Fédération Américaine la mise en place d’un système de promotions/relégations en MLS.

Selon les informations rapportées dernièrement par Sports Business Daily, la direction de la MLS aurait reçu il y a quelques mois une proposition informelle permettant à la compétition de quadrupler ses recettes TV. Mais cette offre imposait une condition : l’introduction d’un système de promotions/relégations. Une offre qui a ainsi été rejetée par le Board de la MLS. Le championnat enregistre actuellement 90 M$ (76,5 M€) par exercice de droits TV domestiques.

Pour le moment, la direction de la Major League Soccer ne souhaite pas toucher à la philosophie de sa compétition, qui connaît une croissance soutenue depuis plusieurs années. Les dossiers de nouvelles franchises ne cessent d’arriver sur le bureau de Don Garber, commissionnaire de la MLS, malgré le montant élevé – à hauteur de 150 M$ (127 M€) – désormais exigé en tant que droit d’entrée par le Board du championnat. Une somme qui pourrait difficilement être maintenue en cas de mise en place de différentes divisions.

De plus, la mise en place d’une compétition fermée permet aux clubs de construire des stratégies de développement des infrastructures et commerciales sur le long terme. Des éléments qui contribuent aux succès commerciaux rencontrés par la MLS. Le championnat nord-américain vient notamment de signer un accord global équipementier avec Adidas à hauteur de 700 M$ (595 M€) !



Ainsi, les partisans d’un fonctionnement de la MLS à l’Européenne ont peu de chance d’être entendus. Et même si la compétitivité des clubs nord-américains laisse à désirer – ces derniers rencontrent de grosses difficultés dans les compétitions continentales, face notamment aux formations mexicaines – la MLS devrait maintenir son fonctionnement de ligue fermée durant encore de nombreuses années. A moins que la justice en décide autrement…

Source photo à la Une : Wikipedia.org – CC BY 2.0

Articles populaires

To Top
Tweetez5
Partagez10
Partagez25

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer