Economie

Manchester City franchit la barre des 400 M£ de chiffre d’affaires !

manchester city record chiffre d'affaires
CosminIftode / Shutterstock.com

Pour le troisième exercice d’affilée, Manchester City affiche un résultat net positif grâce notamment à un nouveau record de chiffre d’affaires.

Qu’il semble loin le temps où Manchester City enregistrait des pertes à neuf chiffres, suscitant de nombreuses interrogations au sujet de son business model. Désormais, les Citizen semblent faire office de bon élève en Premier League en dévoilant pour le troisième exercice consécutif un résultat net dans le vert.

Ainsi, pour la saison 2016-17, Manchester City a enregistré un résultat net à hauteur de 1,1 M£ (1,25 M€). Des bénéfices qui sont en recul par rapport au dernier exercice mais qui s’expliquent notamment par un allongement de la période comptable : le dernier compte de résultat présenté par City s’étend sur 13 mois afin de déplacer la fin d’exercice au 30 juin.

« Nous avons toujours indiqué que les succès sportifs et la pérennité financière devaient aller de pair. Pour la troisième année, notre résultat est bénéficiaire. Et nous enregistrons un record de revenus pour la neuvième saison consécutive » a ainsi commenté Khaldoon Al Mubarak, CEO de Manchester City.

En effet, ce nouveau résultat bénéficiaire s’appuie sur un record de chiffre d’affaires opérationnel. Pour la première fois de son histoire, Manchester City franchit la barre des 400 M£ de recettes en générant des revenus à hauteur de 473,4 M£ (534,2 M€). Cela constitue une progression de plus de 20% par rapport à l’an dernier, légèrement aidée par l’allongement de la durée de l’exercice comptable.

Les droits TV ont fortement contribué à cette progression de chiffre d’affaires. L’entrée en vigueur des nouveaux contrats télévisuels de Premier League ont notamment permis à City de dépasser la barre des 200 M£ de revenus médias.

Manchester City supporte l’une des plus importantes masses salariales du football européen

Manchester City a également enregistré une hausse importante de ses recettes commerciales. La multiplication des nouveaux accords signés au cours des derniers mois a permis aux Citizen d’afficher des revenus commerciaux franchissant également la barre des 200 M£ pour la première fois de son histoire.

Néanmoins, l’importante inflation de la masse salariale du club – dont une partie est due à l’allongement de l’exercice – vient noircir le bilan de City. Avec une masse salariale de 264 M£ (298 M€) (sur 13 mois), Manchester City supporte l’une des plus importantes charges salariales du football européen. Une masse salariale d’autant plus importante que City enregistre des coûts salariaux moindres concernant son personnel administratif en raison de son intégration dans la superstructure CFG composée d’une constellation de clubs.

Enfin, Manchester City affiche également un gros déséquilibre de sa balance des transferts. Cette dernière est négative de 87,2 M£, venant ainsi contrebalancer le résultat opérationnel largement positif enregistré par le club mancunien.

[ssp id= »102029299″ embed= »true » width= »100% »]

Malgré tout, Manchester City est parvenu à assainir ses comptes au cours des dernières années grâce aux gros efforts déployés, notamment au niveau commercial. Des comptes qui doivent permettre à City de franchir désormais sans encombre l’obstacle du fair-play financier.

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer