Edito

Les tribunes debout : une victoire pour le foot populaire

tribune debout ligue 1
Shutterstock.com

La réapparition des tribunes debout constitue-t-elle une bonne nouvelle pour le football professionnel français ? Dans cette nouvelle tribune, Pierre Rondeau et Richard Bouigue, Codirecteurs de l’Observatoire Sport et Société de la Fondation Jean Jaurès, saluent les premiers tests mis en place au sein de différentes enceintes de L1 et L2. Une réintroduction des tribunes debout qui matérialise une amélioration des relations entre instances et supporters et qui permet de lutter contre la gentrification des stades de football.

Ce week-end, après des mois de négociation entre les associations de supporters, les autorités publiques et les représentants des clubs de foot, les premières tribunes debout ont été inaugurées dans certains stades de France. «Il fallait retrouver du lien social et de l’effervescence», a déclaré Jacqueline Maquet, députée du Pas-de-Calais, très investie dans le dossier des tribunes debout.

Les clubs de Lens et de Sochaux, en Ligue 2, et de Saint-Etienne et d’Amiens, en Ligue 1, ont ainsi lancé la première phase test, en accord et avec le soutien du ministère des sports, espérant « donner des suites à ce dispositif ». C’est un succès et une reconnaissance du football populaire, accessible et libre, dynamique et abordable.

La plupart des associations de supporters souhaitait depuis longtemps cette intronisation, et ce contrôle, afin d’éviter les débordements et les accidents.

C’est à présent chose faite : nous revenons à ce qui se faisait depuis la création du football, depuis sa structuration et sa professionnalisation, à la fin du XIX° siècle, des supporters et des fans en lien direct avec le jeu, avec le terrain, avec les joueurs, pour vivre pleinement leur passion et leur amour.

La Fondation Jean Jaurès, par l’intermédiaire de l’Observatoire Sport et Société, ne peut que féliciter cette évolution. Celle-ci permettra d’amoindrir le péril qui guette le foot depuis quelques années, celui de sa gentrification. En faisant revenir l’essence même du sport populaire, en lien direct avec ses acteurs et en adéquation avec les désirs et les envies des fans, on s’attaque à la théâtralisation du sport et à sa starification orchestrée.

De plus, le spectacle sera renforcé. Après de nombreux scandales et accidents au sein des enceintes sportives, de l’Angleterre à la France (on se rappelle tous malheureusement du drame de Furiani, en 1992), des mesures avaient été prises qui avaient grandement altérées la liberté créative des groupes de supporters. L’interdiction des tribunes debout avait contraint notamment les kop et bouleversé l’effort d’ambiancement des groupes de supporters.

Prenons dès maintenant l’exemple de l’Allemagne, et de nombreux pays d’Europe du nord. Acceptons le rôle essentiel et primordial des fans de foot et entamons le dialogue, la discussion et la négociation. Admettons qu’ils ne sont pas tous des affreux hooligans immatures et qu’ils méritent respect et représentativité. Arrêtons de sanctionner mécaniquement les débordements, à travers des amendes collectives et des interdictions dures mais privilégions le dialogue et l’entente. Depuis trop longtemps, c’est un modèle répressif obsolète qui domine au sein de la ligue et des instances disciplinaires, il faut arrêter tout cela et améliorer le ballon rond.

En avant donc pour les tribunes debout, ce n’est qu’un début mais cela doit continuer. Le foot doit retrouver son essence populaire et accepter tous les acteurs dans ses enceintes. Les stades ne doivent pas devenir des théâtres sportifs, sans ambiance et sans chaleur. C’est un premier pas à célébrer, qui permettra aussi d’opérer une mutation dans la gestion des supporters.

Car ils sont aussi et avant tout des acteurs du football, il est temps de les considérer comme tels et d’inventer avec eux les contours d’un sport digne de la deuxième étoile ramenée de Russie en juillet dernier.

Par Richard Bouigue et Pierre Rondeau , Codirecteurs de l’Observatoire Sport et Société à la Fondation Jean Jaurès

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer