Droits TV

Ligue 1 : la participation de SFR Sport au prochain appel d’offres remise en cause ?

droits tv ligue 1 participation sfr sport
Paolo Bona / Shutterstock.com

La situation financière du groupe Altice pourrait empêcher SFR Sport de se positionner lors du prochain appel d’offres concernant les droits TV de la Ligue 1.

Le sujet doit certainement susciter quelques commentaires au sein des dirigeants de Ligue 1. Suite à la publication de ses résultats trimestriels le 2 novembre dernier, l’action Altice a subi une lourde contraction. Et malgré un léger rebond en ce milieu de semaine, le cours du titre enregistre tout de même une baisse supérieure à 50% depuis le début de l’année.

Face aux inquiétudes manifestées par les investisseurs, la direction d’Altice a décidé d’éclaircir sa stratégie hier en prenant publiquement la parole à Barcelone lors d’une conférence sur les TMT organisée par Morgan Stanley. Dennis Okhuijsen, directeur financier d’Altice, a alors annoncé une pause dans la stratégie d’acquisitions menée par le groupe dans un avenir proche.

« Nous nous concentrerons sur notre ‘deleveraging’ en étudiant la cession d’actifs non essentiels » a ainsi indiqué le dirigeant d’Altice lors de son intervention, sous les yeux de son patron, Patrick Drahi, qui a également pris la parole à cette occasion en annonçant vouloir se concentrer sur les actifs détenus.

Présentant un niveau d’endettement net supérieur à 5 fois son excédent brut d’exploitation annuel, Altice compte désormais donner la priorité à son désendettement afin de retrouver une certaine crédibilité auprès des investisseurs.

Une mauvaise nouvelle pour la Ligue 1 ?

Une telle annonce ne tombe pas forcément à un très bon moment pour la LFP. Cherchant le bon timing pour lancer son appel d’offres concernant la commercialisation des droits TV domestiques de la Ligue 1 pour la période 2020-24, la Ligue mise beaucoup sur la participation de SFR Sport, entité appartenant à Altice, pour faire grimper les enchères.




 

Une participation qui a notamment permis de fortement revaloriser les droits TV des compétitions européennes sur le marché français. Altice s’est offert les droits TV de la Champions League et de l’Europa League pour la période 2018-21 contre un investissement estimé à 350 M€ par saison.

Souhaitant initialement lancer la procédure d’appel d’offres en cette fin d’année, la LFP aurait décidé finalement de reporter la consultation au printemps prochain en raison des réserves manifestées par certains dirigeants de L1, mais aussi suite à une demande formulée par SFR Sport. Pour le moment, la Ligue n’a réalisé aucune communication officielle au sujet du calendrier envisagé concernant la commercialisation des droits TV de la compétition.

Selon une indiscrétion révélée dernièrement par Bloomberg, le football professionnel français espèrerait récupérer 1,2 Md€ de droits TV domestiques par exercice à compter de la saison 2020-21. Un montant qui sera difficile à atteindre si Altice venait à ne pas participer à la consultation…

Articles populaires

To Top
Tweetez8
Partagez26
Partagez4

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer