Economie

La fédération anglaise pénalise-t-elle financièrement Leeds United ?

Présidé par le fantasque homme d’affaires italien Massimo Cellino depuis avril 2014, le club de Leeds United traverse actuellement une période agitée sur le plan sportif et financier. Focus sur ce club mythique, à l’avenir incertain…

Après 22 années passées à la tête de Cagliari Calcio, le président sarde Massimo Cellino, surnommé « le mangeur de coaches »  (36 entraineurs en 22 saisons !) a décidé de vendre le club de sa ville natale en juin 2014. La vétusté du stade Sant’Elia et son incapacité à pouvoir le rénover rapidement ont eu raison de sa patience.

Mais l’entrepreneur italien avait assuré ses arrières et il ne comptait pas abandonner si facilement le milieu footballistique. En avril de la même année, il acquiert Leeds United, club anglais mythique, aujourd’hui en Championship (D2 anglaise). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette « histoire d’amour » est particulièrement chaotique.

En 18 mois de présidence, le fantasque italien a déjà usé 5 entraineurs, s’est fait bannir deux fois de la FA et a menacé de vendre le club aux supporters avant de se rétracter. C’est ce dernier excès qui a mis le feu aux poudres avec ses propres supporters, ceux-ci y voyant un manque de respect.

Depuis le début, Cellino n’aime pas la FA, et celle-ci le lui rend bien. Au printemps 2014, il est interdit par la fédération anglaise de diriger un club de football professionnel à cause de son implication dans un scandale financier en Italie. Depuis cette première décision prise à son encontre, la guerre est déclarée entre la direction du Sky Bet Championship et le propriétaire italien.

Dernièrement Cellino a notamment accusé la FA de pénaliser financièrement son club via des retransmissions trop fréquentes de Leeds United à la télévision. 10 matchs de Leeds ont été décalés par les diffuseurs au cours de cette saison 2015-16. Pour le club cela entraînerait une perte de revenus matchday et le président sarde y voit une vengeance orchestrée par la direction du football anglais pour nuire à son club.

Si Massimo Cellino n’apporte aucune preuve tangible concernant ce manque à gagner, certains experts donnent raison au dirigeant italien. Pour Bill Gerrard, expert en data, ayant travaillé avec le club de rugby de Saracens et Bill « Moneyball » Beane, « la perte de revenus s’élève à environ 9,6% » pour le club du Yorkshire. Depuis cette saison également, le club est limité à 2000 tickets en déplacement, soit le minimum en Championship. Il s’agit alors d’une nouvelle perte de revenus pour Leeds qui possédait la saison passée le plus grand nombre de fans à l’extérieur, avec des déplacements de 4 400 supporters à Bolton et 6 000 fans à Milton Keynes.

Il y a deux semaines, après une nouvelle défaite à domicile, le président italien annonce qu’il souhaite vendre le club aux supporters via leur groupe Leeds Fans United. Puis il se rétracte quelques jours après. Les fans grondent, arguant un manque de respect total à leur encontre. Dans la foulée, Massimo Cellino est une seconde fois interdit d’exercer ses fonctions de président de Leeds United par la FA jusqu’en juin 2016 en raison de son implication dans une affaire d’évasion fiscale. Massimo Cellino a fait appel de cette dernière condamnation…

leeds united incertitude actionnariale

Leeds United ne parvient pas à atteindre ses objectifs sportifs en cette saison 2015-16

Si Leeds United est englué dans le ventre mou (15ème/22) de la deuxième division anglaise, son avenir reste très incertain tant sur le plan sportif qu’actionnarial. Son instable président est en guerre contre les instances et contre ses propres supporters. Le club est aujourd’hui loin de la montée en Premier League, objectif clairement avoué en début de saison …

Si vous souhaitez prolonger la discussion, n’hésitez pas à suivre le compte Twitter de Pierre Nicouleaud : 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez plus à vous inscrire à notre newsletter foot-business. 


Crédits photos : © Leeds United (Facebook)

Articles populaires

To Top
Tweetez
Partagez
Partagez

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer