Inter milan finances
Economie

Quel avenir actionnarial pour l’Inter Milan ?

SUSA / Icon Sport

Si, sur le plan sportif, l’Inter Milan a retrouvé sa splendeur d’antan ; le club lombard a rencontré des difficultés financières en coulisses ces derniers mois. Des incertitudes qui pourraient provoquer des turbulences actionnariales à moyen terme à la tête du club. Eclairage.

Gagner des titres peut s’avérer très onéreux. Et ce n’est pas l’actionnaire chinois Suning, à la tête de l’Inter Milan, qui dira le contraire. A l’issue du dernier exercice écoulé, le champion de Serie A a ainsi enregistré un résultat déficitaire à hauteur de… 245,6 M€. Il s’agit tout simplement à ce jour du record de pertes au sein du football professionnel italien !

Un déficit colossal qui fait suite à un exercice 2019-20 déjà difficile sur le plan financier, bouclé avec un résultat net déficitaire de plus de 100 M€. Bien entendu, l’impact de la crise sanitaire n’est pas à négliger. A l’image de la plupart des clubs européens, les Nerazzurri ont évolué l’intégralité de la saison 2020-21 à huis clos, affectant de manière significative les produits d’exploitation du club. L’Inter Milan a également enregistré une baisse non-négligeable de ses recettes de sponsoring. Au total, le club a encaissé un peu plus de 364 M€ de revenus au cours du dernier exercice.

Inter Milan, un actionnaire en recherche de solutions

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°82


    Quel avenir actionnarial pour l’Inter Milan ?

    To Top
    Send this to a friend