Economie

Jack Ma intéressé par une entrée au capital de l’Inter FC ?

inter fc jack ma
Fabrizio Andrea Bertani / Shutterstock.com

Ayant déjà basculé sous pavillon chinois en 2016, l’Inter FC pourrait accueillir prochainement le fondateur d’Alibaba.com au sein de son capital social.

Et si l’avenir de l’Inter FC se jouait en Chine ? Alors que le groupe chinois Suning détient déjà plus de 68,5% du capital social du club lombard, ce dernier pourrait être prochainement épaulé par un puissant actionnaire issu également de l’Empire du Milieu.

Selon les informations dernièrement rapportées par le média transalpin Corriere dello Sport, le fondateur d’Alibaba.com, Jack Ma, aurait dernièrement manifesté une marque d’intérêt pour le club nerazzurro. Considéré comme l’homme le plus riche de Chine, Jack Ma souhaiterait acquérir les 31% du capital social du club actuellement détenus par Erick Thohir, homme d’affaires indonésien sur le départ.

Une telle transaction permettrait alors de poursuivre le rapprochement entamé entre le groupe Suning et Jack Ma. La firme de l’homme d’affaires chinois, Alibaba, détient déjà 20% du capital du conglomérat Suning. En juin 2018, le fonds Yunfeng Capital, propriété de Jack Ma, a acquis, en collaboration avec Goldman Sachs, une participation de 600 M$ dans Suning Sport.

De plus, l’intérêt de Jack Ma pour le football n’est pas nouveau. L’investisseur chinois a racheté en 2014 50% des parts du club de Guangzhou Evergrande au groupe immobilier éponyme contre un investissement de 192 M$. Une participation qui a depuis été ramenée à un peu plus de 37% suite à l’introduction boursière du club chinois.

Concernant la situation de l’Inter FC, les médias italiens évoquaient en fin d’année dernière une volonté du groupe Suning de racheter les parts d’Erick Thohir. Mais l’impossibilité du groupe chinois de sortir de nouveaux capitaux hors de Chine pour poursuivre ses investissements dans le football l’a contraint à revoir ses plans. L’arrivée de Jack Ma pour épauler le développement de l’Inter FC serait alors bien accueillie par le conglomérat Suning. Affaire à suivre…

Articles populaires

To Top

Send this to a friend

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer