transformation numérique sport français
Interview

« Les fédérations doivent être en première ligne pour enclencher le mouvement de transformation numérique du sport français »

Le mouvement sportif français a-t-il pris conscience des enjeux liés à la transformation numérique ? Alors que certains acteurs du sport fédéral hexagonal pouvaient accuser par le passé un gros retard en matière de digitalisation ; bon nombre de fédérations et d’associations sportives ont mis les bouchées doubles depuis l’irruption de la crise sanitaire pour adopter de nouvelles solutions numériques. Arnaud Saurois, Maître de Conférences Associé en Management du Sport à l’Université de Poitiers, livre ses constats sur la montée en puissance du mouvement sportif français sur les sujets en lien avec la transformation numérique. Entretien.

Plusieurs fédérations sportives françaises se sont engagées au cours des derniers mois dans des plans de digitalisation pour favoriser la relance des activités de leurs clubs affiliés. La transformation numérique constitue-t-elle un enjeu clé en cette période de rentrée après avoir connu 16 mois de crise sanitaire ?

Même si ce n’est pas la solution miracle, la transformation numérique constitue en effet un enjeu clé de la période. Elle joue un rôle prépondérant sur, au moins, deux sujets majeurs. Premièrement, le numérique est clé dans la relation aux pratiquants. Une dimension qui a été exacerbée ces derniers mois par les effets de la crise sanitaire. Grâce aux canaux numériques, de nombreux clubs ont pu entretenir le lien avec leurs adhérents/licenciés, en animant leurs communautés malgré les restrictions sanitaires. Les clubs se sont alors creusés les méninges pour tenter de fidéliser leurs adhérents malgré les importantes contraintes à affronter. Clairement, les bons élèves sur le plan numérique sont parvenus à limiter la baisse du nombre de licenciés et redémarreront plus facilement leurs activités en cette période de rentrée. Une bonne maîtrise des solutions numériques permettra également aux clubs de transformer plus facilement les pratiquants en licenciés à l’avenir grâce à une meilleure mise en avant des avantages.

Autre enjeu important du numérique : la simplification du travail administratif des bénévoles. Le dirigeant-bénévole a été le public qui a le plus souffert des contraintes liées à la crise sanitaire ! Les bénévoles ont dû redoubler leurs efforts pour s’adapter aux mesures sans cesse changeantes, sans partager les moments de convivialité liés à l’organisation des événements en présentiel ! La période a été très rude. Pour encourager le retour des bénévoles, la mise en place de solutions numériques facilitant le travail administratif – qui constitue la partie la plus pénible des missions relevées par les dirigeants des associations sportives – peut constituer un solide argument. Les fédérations ont tout intérêt à encourager ce mouvement pour fluidifier le travail des bénévoles dans les clubs.

La crise sanitaire a-t-elle favorisé une prise de conscience au sujet de l’importance des outils numériques dans la modernisation du modèle des associations sportives ?

Au sein de l’Observatoire du Sport Français de l’Université de Poitiers, nous avons dernièrement mené une enquête, en collaboration avec le CNOSF, sur la maturité numérique des fédérations sportives. Et nous avons constaté une vraie montée en puissance ces derniers mois sur les sujets en lien avec la transformation numérique. Les fédérations manifestent une vraie volonté de s’appuyer davantage sur les outils digitaux pour combattre les méfaits de la crise sanitaire à court terme mais également pour redessiner leur stratégie de développement à moyen terme.

« Quand on parvient à connecter les systèmes d’information des fédérations avec des solutions numériques performantes, on fluidifie réellement le travail administratif des bénévoles »

Quels sont les acteurs les mieux placés pour piloter, à grande échelle, la transformation numérique du mouvement sportif français ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°82


    « Les fédérations doivent être en première ligne pour enclencher le mouvement de transformation numérique du sport français »
    To Top
    Send this to a friend