us concarneau interview président
Interview

« Nous subirons une baisse de budget pour la saison prochaine »

Alan Le Maître - US Concarneau

Alors que la Fédération Française de Football a acté la fin de la saison 2019-20 pour l’ensemble des championnats amateurs, aucune décision n’a en revanche été prise à ce stade pour le National. Une absence de décision qui laisse pour le moment les dirigeants dans le flou. Lors d’un entretien accordé à Ecofoot, Jacques Piriou, Président de l’US Concarneau, nous livre ses analyses lucides sur la situation difficile que doivent actuellement affronter les clubs de National.

Quelles sont les conséquences de la suspension des compétitions sur les activités de l’US Concarneau ?

Les conséquences sont importantes pour tous les clubs. Et aucune solution idéale ne se dégage à court terme. Soit on reprend la compétition à une date qui reste encore à déterminer. Et, étant donné les conditions sanitaires, cette reprise se ferait très certainement à huis clos. Cela signifierait alors un alourdissement de nos charges pour cette saison 2019-20 – avec l’organisation des déplacements, la fin du régime d’activité partielle… – sans pouvoir encaisser les revenus escomptés. Notamment de billetterie.

La deuxième solution consiste à arrêter définitivement la saison 2019-20 de National. Mais l’impact économique ne serait également pas négligeable. A l’heure actuelle, la plupart des clubs de National n’ont pas encaissé l’intégralité de leurs revenus de sponsoring/mécénat. Et il serait alors difficile d’encaisser les sommes manquantes si le championnat venait à s’arrêter définitivement…

Les mesures gouvernementales vous permettent-elles de limiter la casse économique en cette période de confinement ?

Oui, tout à fait. Les salariés de l’US Concarneau sont actuellement en chômage partiel. La généralisation du dispositif d’activité partielle est une mesure qui nous soulage fortement sur le plan économique. C’est incontestable !

L’Etat a également mis en place les PGE (ndlr : Prêts Garantis par l’Etat) pouvant atteindre jusqu’à 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Nous avons formulé une demande auprès de notre établissement bancaire pour bénéficier de tels prêts. Cela nous permettra d’assurer nos besoins en termes de trésorerie. Nous sommes actuellement dans l’attente de la validation de notre dossier.

Certains clubs rencontrent des difficultés à réunir toutes les conditions pour obtenir un PGE. Quelle est la situation pour l’US Concarneau ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés Ecofoot Premium


Pas encore abonné à Ecofoot Premium ? S'abonner à Ecofoot Premium, c'est :

  • Accéder à 100% des contenus Ecofoot en ligne
  • Recevoir en avant-première nos magazines numériques
  • Soutenir le développement d'un média que vous appréciez


  • Magazine N°68


    « Nous subirons une baisse de budget pour la saison prochaine »
    To Top

    Send this to a friend